France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Nous sommes le 11 janvier 2025. Jour férié. Et désormais fête nationale. Il y a dix ans, jour pour jour, avait lieu la Grande Marche Républicaine pour la liberté et contre le terrorisme. La France prenait conscience d’elle-même.

« Pendant cet instant miraculeux », comme l’écrivait alors le prix Nobel de littérature Jean-Marie Le Clézio, « les barrières des classes et des origines, les différences des croyances, les murs séparant les êtres n’existaient plus. Il n’y avait qu’un seul peuple de France, multiple et unique, divers et battant d’un même cœur »

Publicité

Allez savoir. C’est peut-être ce récit-là qui résistera à l’épreuve du temps. Celui d’une Nation qu’on disait perdue et qui se retrouvait, celui d’une République debout, se réappropriant le drapeau tricolore et la Marseillaise. Et inventant une nouvelle iconographie, comme le firent Delacroix avec La liberté guidant le peuple , ou David et son Serment du Jeu de paume .

Dès samedi dernier en fait, nous savions que la journée du lendemain serait historique. De quoi figer, à l’avance, une image pour la postérité, avec ce que cela suppose de simplifications et de raccourcis.

« Une semaine après : le récit d’une France fantasmée ? »

Suivez-nous aussi sur

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

Références

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration