France Culture
France Culture
Publicité

Autant le fait d’avoir des enfants peut séparer certains couples d’amis, pour cause de discorde sur les méthodes d’éducation, autant le fait d’avoir des ados peut au contraire contribuer à renforcer les liens amicaux. Un besoin de se serrer les coudes, une solidarité entre adultes face à ce monde étrange, que nous avons pourtant traversé, mais que nous ne comprenons déjà plus : celui de l’adolescence.

Michèle Barzach
Michèle Barzach
© Radio France

C’est tout l’intérêt des résultats de l’enquête que publie l’UNICEF France ce mardi que de nous éclairer sur ce que c’est qu’être un ado aujourd’hui. Nous éclairer…et surtout nous alerter. Car la jeunesse française est en souffrance, nous dit l’organisation. « Le grand malaise » : c’est d’ailleurs le titre de cette enquête, remise ce matin à la secrétaire d’État à la famille.

Publicité

À première vue, rien de très surprenant si l’on considère que, par essence, l’adolescence est une violence en soi. Mais ce que dit l’enquête, c’est que les privations matérielles et affectives, liées notamment à la crise et aux recompositions familiales, accentuent ce mal de vivre.

« Y a-t-il un nouveau malaise adolescent ? »

C’est notre sujet du jour.

Suivez-nous aussi sur

[

twitter
twitter

](http://twitter.com/grain_a_moudre "Du Grain à moudre sur Twitter")

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration