Rapport Pisa, enquête Timss… le niveau des élèves baisse, mais qu’en est-il de celui des professeurs ?
Rapport Pisa, enquête Timss… le niveau des élèves baisse, mais qu’en est-il de celui des professeurs ?  ©AFP - Chamila Karunarathne
Rapport Pisa, enquête Timss… le niveau des élèves baisse, mais qu’en est-il de celui des professeurs ? ©AFP - Chamila Karunarathne
Rapport Pisa, enquête Timss… le niveau des élèves baisse, mais qu’en est-il de celui des professeurs ? ©AFP - Chamila Karunarathne
Publicité

TIMSS, PISA... on parle du niveau des élèves, mais les profs alors ?

Avec
  • Catherine Nave-Bekhti secrétaire générale du Sgen-CFDT
  • Xavier Sorbe inspecteur général de l’éducation nationale, président du jury du capes de mathématiques
  • Alexandra Raedecker responsable du Master MEEF PLC SES de l’Université Paris Nanterre

Ouf ! La France est dans la moyenne. L’enquête PISA, qui compare les connaissances et les compétences des élèves de l’OCDE, vient de livrer sa dernière mouture ce mardi. La dégringolade que certains prédisaient n’a pas eu lieu. Si notre système scolaire reste toujours très inégalitaire, le niveau des élèves se maintient, que ce soit en sciences, en mathématiques et en lecture. A un niveau moyen, mais il se maintient.

De quoi compenser la très mauvaise note attribuée la semaine dernière par l’enquête TIMSS, sur les compétences en maths et en sciences en CM1 : la France y arrivait bonne dernière de l’Union européenne. Le sujet ne manquera pas d’alimenter l’éternel débat sur l’école, ses missions, ses failles, ses réformes inabouties. Ce soir, c’est moins à la structure qu’à ceux qui la font vivre que nous avons choisi de nous intéresser. En posant la question de la responsabilité des enseignants dans les performances moyennes de leurs élèves.

Publicité

‘’Y a-t-il un problème de niveau des profs ?’’

Liens

  • Rapport "Le métier d'enseignant attire-t-il toujours ?" ( CNESCO)
  • Rapport "Les difficultés de recrutement d'enseignants dans certaines disciplines" ( IGEN / IGAENR)
  • En Seine-Saint-Denis, des instituteurs qui "ne savent pas écrire le français" ( Marianne)
  • "Prof à la gomme", Envoyé spécial

L'équipe