Y a-t-il une seule façon de "bien parler" le français ?
Y a-t-il une seule façon de "bien parler" le français ? - Tangopaso - Wikimedia
Y a-t-il une seule façon de "bien parler" le français ? - Tangopaso - Wikimedia
Y a-t-il une seule façon de "bien parler" le français ? - Tangopaso - Wikimedia
Publicité

Un accent qui fait rire, un défaut de prononciation qu’on corrige, une faute de syntaxe qui exclut… : bienvenus dans le monde de la ‘glottophobie’, celui des discriminations liées à l’usage de la langue. Une domination de quelques uns ?

Avec
  • Azouz Begag Écrivain et sociologue, ancien ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances (2005-2007)
  • Philippe Blanchet Enseignant-chercheur en socio-linguistique et didactique de la communication, professeur à Rennes 2
  • Yvanne Chenouf Enseignante, ancienne chercheuse à l'Institut National de Recherche Pédagogique (INRP)

Il est un site dont on ne parle pas souvent sur France Culture et qui pourtant ne parle que de nous : le forum des auditeurs critiques de la chaîne. Il m’arrive d’y jeter un œil, et de m’y faire épingler, notamment pour ma prononciation des ‘’o’’. Une étrange manie qui m’amène à ouvrir fréquemment mes ô fermés et à fermer les o ouverts, ‘’ce qui donne parfois’’ écrit un des auteurs du site, ‘’des inversions caumiques quand la paulémique oppoz’ les partisans des hott’ températures et les artisans de la foss facture’’

Jusqu’à la publication du livre du linguiste Philippe Blanchet, j’ignorais que j’étais victime de ‘’glottophobie’’, une forme de discrimination qui consiste à stigmatiser quiconque ne maitrise pas correctement la langue dominante, à savoir le français. Discrimination sans conséquence en ce qui me concerne, mais qui peut s’avérer autrement plus handicapante quand elle a pour effet d’exclure socialement celles et ceux qui ne rentrent pas dans le cadre défini, semble-t-il une fois pour toutes, par les règles de la grammaire et de l’orthographe. Pour autant, faut-il tomber dans l’excès inverse, et accepter qu’une langue soit malmenée, au risque d’être incomprise, sous prétexte de diversité ?

Publicité

« Y a-t-il une seule façon de ‘’bien parler’’ le français ? »

Azouz Begag, Yvanne Chenouf
Azouz Begag, Yvanne Chenouf
© Radio France - CL

Liens

  • Langues, accents: les discriminations oubliées ( L'Express)
  • L’appli marseillaise pour bien parler français ( Mlactu)
  • Les accents régionaux font de la résistance ( La Croix)
  • On n'insiste pas assez sur la discrimination par l'accent ( Slate)

Jamila Lyiscott : "3 façon de parler Anglais"

Parce que je parle trois langues
Une pour chacun :
La maison, l'école, les amis

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe

Hervé Gardette
Hervé Gardette
Hervé Gardette
Production
Céline Leclère
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Fanny Richez
Collaboration
Anne Kobylak
Réalisation
Cyril Baert
Collaboration