Aretha Franklin en concert à Tarrytown (NY) le 27 mai 1975
Aretha Franklin en concert à Tarrytown (NY) le 27 mai 1975
Aretha Franklin en concert à Tarrytown (NY) le 27 mai 1975 ©Getty - 	Waring Abbott
Aretha Franklin en concert à Tarrytown (NY) le 27 mai 1975 ©Getty - Waring Abbott
Aretha Franklin en concert à Tarrytown (NY) le 27 mai 1975 ©Getty - Waring Abbott
Publicité
Résumé

Deux heures en musique pour célébrer une légende soul.

En savoir plus

Chanteuse de gospel, de rhythm'n'blues, pianiste, auteure, Aretha Franklin est l'inoubliable icône de l'âge d'or de la soul. En six albums parus entre 1967 et 1969, elle a redéfini le son de la musique noire lui donnant le souffle de la liberté. Née en pleine Seconde Guerre mondiale sur les rives du Mississippi, c'est à Détroit qu'elle s'épanouira, sous les ordres d'un père prêcheur star et d'une religion baptiste à laquelle elle sera toujours restée fidèle. Voilà le portrait d'une "natural woman" devenue l'indétrônable reine de la Soul.

Playlist à emporter

En cliquant sur "Ajouter à..." vous pourrez récupérer tout ou partie de la playlist de cette émission sur Spotify, Deezer ou Youtube.

Publicité

A lire

Thomas Sotinel, « Aretha Franklin : un parcours personnel et musical extraordinaire et irrégulier », Le Monde, 22 avril 1993.

Laurent Malet, « 1968, l'année où Aretha Franklin devient the Queen of soul », Les Inrockuptibles, 17 août 2018.

Laurent Rigoulet, « Les paradis perdus d'Aretha Franklin », Télérama, 19 septembre 2015.

Jacques Denis, « Aretha Franklin : respect éternel », Libération, 16 août 2018.

A écouter

Song of Faith (1956)

Unforgettable : A Tribute to Dinah Washington (1964)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Soul Sister (1966)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

I Never Loved a Man (The Way I Love You) (1967)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Aretha Arrives (1967)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Aretha Now (1968)

Live in Paris (1968)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Lady Soul (1968)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Spirit in the Dark (1970)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Young, Gifted and Black (1972)

Amazing Grace (1972)

Jump to It (1982)

Références

L'équipe

Simon Rico
Production
Thomas Jost
Réalisation