Reproduction de la Marianne noire, dans le temple maçonnique de la rue de l'Orient, à Toulouse
Reproduction de la Marianne noire, dans le temple maçonnique de la rue de l'Orient, à Toulouse
Reproduction de la Marianne noire, dans le temple maçonnique de la rue de l'Orient, à Toulouse - Photo de Alain Lewkowicz
Reproduction de la Marianne noire, dans le temple maçonnique de la rue de l'Orient, à Toulouse - Photo de Alain Lewkowicz
Reproduction de la Marianne noire, dans le temple maçonnique de la rue de l'Orient, à Toulouse - Photo de Alain Lewkowicz
Publicité
Résumé

La Marianne noire était-elle le fruit de l’imagination de son créateur ou la véritable reproduction d’une femme noire ? Était-elle sa muse ou sa maîtresse ? Malgré le mystère insondable qui l'entoure, le destin de la Marianne ne va cesser d'accompagner celui de la France.

avec :

Stephen Sondheim (Compositeur et parolier de comédies musicales américain ( New York, 1930 - Roxbury, 2021)).

En savoir plus

Qui était cette femme noire que le sculpteur Bernard Griffoul Dorval commence à modeler le 10 mars 1848 et qu’il va livrer à ses commanditaires, les cinq loges maçonniques de Toulouse, 40 jours plus tard ? Était-elle le fruit de son imagination ou la réplique parfaite d’un modèle vivant, une Africaine comme celles qui ont, tout au long du XIXe siècle, croisé la trajectoire de nombreux artistes ?

Était-elle cette ouvrière installée en ville à la faveur du "privilège de la terre de France", principe ancien du droit selon lequel, tout esclave foulant le sol de la métropole est aussitôt affranchi ? Était-elle la fille adoptive noire d’une famille franc-maçonne toulousaine jouant "la vérité sortant du puit " célébrée par certaines loges de la ville ou bien Joséphine de Beauharnais ?

Publicité

Toutes les hypothèses étaient plausibles, mais aucune n’était totalement vraie. Victime collatérale des circonstances historiques, la Marianne noire va disparaître du décor. Pourtant, son destin ne va cesser d’accompagner celui de la France.

Troisième épisode avec Jacqueline Fonvieille-Ferrasse, historienne, co-autrice de La Marianne du musée, aux éditions Loubatières (2020) ; Sébastien Langloÿs, artiste-sculpteurDaniel Chartagnac, professeur d'Histoire-Géographie, co-auteur de La Marianne du musée, aux éditions Loubatières (2020) ; Stephen Marsden, professeur de sculpture à l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse ; Anne Jourdain, maître de conférences en sociologie, responsable du fond ancien de l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse.

Sur les traces de la Marianne noire, une enquête documentaire en 8 épisodes, signée Alain Lewkowicz, réalisée par Gaël Gillon. Mixage : Manuel Couturier. Conseillère au programme : Camille Renard.

Références

L'équipe

Alain Lewkowicz
Production
Gaël Gillon
Réalisation
Pascaline Bonnet
Collaboration
Camille Renard
Coordination