France Culture
France Culture
© Radio France
© Radio France
© Radio France
Simone Touseau et sa mère, toutes les deux tondues, dans les rues de Chartres le 16 août 1944
Simone Touseau et sa mère, toutes les deux tondues, dans les rues de Chartres le 16 août 1944
Sur la célèbre photo de Robert Capa, Simone Touseau apparaît marchant dans une rue de Chartres, escortée par des policiers et des résistants, mais libre. Que s'est-il réellement passé ce 16 août 1944, jour de la libération de la ville ?
12 min
Simone Touseau ou la "Tondue de Chartres", au milieu de la foule, le 16 août 1944
Simone Touseau ou la "Tondue de Chartres", au milieu de la foule, le 16 août 1944
La Tondue de Chartres a un nom, elle s'appelle Simone Touseau. Rasée, une croix gammée sur le front, portant un enfant dans les bras : tous ces éléments visuels désignent la jeune femme comme coupable de collaboration. Mais que raconte cette image que l'on doit au célèbre photographe Robert Capa ?
13 min
Village de Tizi Qalaa - Février 2020
Village de Tizi Qalaa - Février 2020
Poursuite de l'enquête à la première personne de Dorothée Myriam Kellou sur les camps de regroupement des Algériens organisés par l’armée française à partir de 1955, mis en perspective historique avec la tentation du salafisme djihadiste, ou les toutes récentes revendications du "hirak" en Algérie.
58 min
Habitante d'un village socialiste algérien, devant sa maison - Février 2020
Habitante d'un village socialiste algérien, devant sa maison - Février 2020
Les quatre premiers épisodes de cette enquête à la première personne de Dorothée Myriam Kellou sur les camps de regroupement des Algériens organisés par l’armée française et qui ont rassemblé plus de deux millions de personnes à partir de 1955.
58 min
Malek, père de Dorothée-Myriam Kellou, dans le film "À Mansourah, tu nous as séparés"
Malek, père de Dorothée-Myriam Kellou, dans le film "À Mansourah, tu nous as séparés"
Dorothée Myriam est née et a grandi en France dans une famille franco-algérienne. Depuis l’adolescence, elle s’interroge sur le pays de son père, l’Algérie. Pourquoi ne lui a t-il rien transmis de sa mémoire ? Elle découvre son secret : l’histoire des regroupements de populations pendant la guerre d’Algérie.
13 min
Jean-Marie Robert, sous-préfet de la République à Akbou
Jean-Marie Robert, sous-préfet de la République à Akbou
Jean-Marie Robert, sous-préfet de la République à Akbou, en Kabylie, avait dénoncé les camps en pleine guerre d’Algérie. Son fils, Hugues, a récemment ouvert la malle dans laquelle son père avait rangé ses rapports secrets. Il vient à Paris rencontrer Dorothée Myriam et partager avec elle ses découvertes.
14 min
Melbou, ancien camp de regroupement
Melbou, ancien camp de regroupement
Que sont devenus ces camps, dont la construction a été financée par l'Etat français, après que leur existence a été révélée par la presse ? Dorothée Myriam part en Algérie sur leurs traces. Elle y rencontre Sarah, qui vient de découvrir, elle aussi, que son père a lui aussi vécu cette histoire...
14 min
Habitante d'un village socialiste algérien, devant sa maison - Février 2020
Habitante d'un village socialiste algérien, devant sa maison - Février 2020
Après l’indépendance, le jeune État algérien cherche à développer un modèle agricole qui puisse aussi freiner l’exode rural. Il entend construire 1 000 villages socialistes. Souvent, ces villages seront implantés en lieu et place des anciens camps de regroupements construits par l'armée française pendant la guerre.
14 min
Cérémonie du henné à Mansourah - Février 2020
Cérémonie du henné à Mansourah - Février 2020
Dorothée Myriam poursuit son enquête entre la France et l’Algérie : elle veut comprendre ce que ces populations rurales ont perdu dans le regroupement. Quel univers symbolique a-t-il été détruit ? Grâce à l'écrivain et journaliste Slimane Zeghidour, elle retrace le monde d’avant les camps...
14 min
Village de Tizi Qalaa - Février 2020
Village de Tizi Qalaa - Février 2020
Plutôt que de promettre le bonheur aux paysans dans des villages socialistes créés de toute pièce, ou de laisser les populations dans les baraquements des camps, pourquoi le gouvernement algérien n’a t-il pas reconstruit leurs villages détruits ? Dorothée Myriam part visiter l’un de ces villages laissés à l’abandon.
14 min
Abdallah Aggoune, médecin à Bougara - Février 2020
Abdallah Aggoune, médecin à Bougara - Février 2020
Dorothée Myriam quitte un monde de ruines. C'est l'image qui lui reste à l’esprit. Une image obsédante de villages détruits, d'univers symboliques saccagés. Elle découvre ce qui a émergé de ces ruines : le salafisme djihadiste, en réponse à la perte de toute filiation historique. Elle se rend dans la plaine de la Mitidja, haut-lieu du djihadisme armé pendant la décennie noire.
14 min
Manifestations en Algérie, contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika en 2019
Manifestations en Algérie, contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika en 2019
Au cours de son enquête, Dorothée Myriam rencontre des Algériens à la recherche de la vérité sur l’histoire du pays. Cette demande est au cœur des revendications du « hirak », le mouvement populaire de contestation pacifique qui a conduit le président Bouteflika à la démission en 2019. Dorothée Myriam se retrouve dans cette génération qui ne veut ni déni ni instrumentalisation de l'histoire.
14 min