La Banque centrale européenne, à Francfort
La Banque centrale européenne, à Francfort
La Banque centrale européenne, à Francfort  ©Getty - Alex Kraus/Bloomberg
La Banque centrale européenne, à Francfort ©Getty - Alex Kraus/Bloomberg
La Banque centrale européenne, à Francfort ©Getty - Alex Kraus/Bloomberg
Publicité
Résumé

La BCE est une institution mal aimée. C'est peut-être que le rôle qui lui a été attribué à sa création est mal compris ; mais c'est aussi que ce rôle a évolué, notamment depuis la crise de 2008, et que la BCE a dépassé ses fonctions sans qu'aucun contrôle démocratique s'exerce sur l'institution...

avec :

Edwin Le Héron (Professeur des universités à Sciences Po Bordeaux).

En savoir plus

Après avoir soupesé la monnaie aux côtés des financiers florentins, nous prenons aujourd’hui la direction de Francfort, siège de la Banque centrale européenne. 

La BCE a mis fin en décembre dernier à son vaste arsenal anti-crise déployé en 2015, composé d'armes inédites visant à relancer la croissance de la zone euro. La BCE a ainsi dépassé le cadre de son mandat... « pour sauver l’euro », selon son président Mario Draghi ; « au mépris de la démocratie », ont répondu ses détracteurs. 

Publicité

Il faut dire que la tour de contrôle de la devise européenne est loin de faire l’unanimité. On lui reproche tour à tour de ne pas aider les Etats en difficulté ou de trop intervenir dans les décisions nationales, d’être obsédé par l’inflation ou d’avoir permis au contraire une hausse des prix après l’adoption de l’euro. Alors, à quoi sert la Banque centrale européenne ? 

Les banques centrales ne créent pas de la monnaie, elles ne créent que de la "monnaie banque centrale", qui ne sert que pour les banques pour se payer entre elles. Ainsi, les banques centrales ne font que réguler l'économie.

On a la banque centrale la plus indépendante au monde. C'est un problème majeur. En Europe, on nomme le Président pour 8 ans, et le Parlement n'a même pas un vote incitatif. Il n'y a donc aucun moyen de coercition.

Archives 

• Un extrait du discours de Robert Schuman, prononcé le 9 mai 1950
• François Mitterrand au micro de Jean-Pierre Elkabbach sur Antenne 2, le 10 décembre 1989
• Jean-Claude Trichet, alors gouverneur de la BCE, au micro de Valérie Gauriat pour la chaîne Euronews, le 5 juillet 2009
• Le gouverneur de la BCE Mario Draghi, le 26 juillet 2012 à Londres, qui annonce la mise en place des fameuses “mesures non-conventionnelles”
• L’économiste Clément Fontan dans une émission de Médiapart diffusée le 1er janvier 2019
• L’ancien ministre des finances grec Yanis Varoufakis sur la chaîne Euractiv le 9 mars 2017

Musiques

• Générique : Quantic, "Time is the Ennemy"
• Anywhen, "Bank by night"
• Van Morrison, "If In Money We Trust"