Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue irlandais Leo Varadkar ont affirmé jeudi 10 octobre entrevoir un « chemin vers un possible accord » sur le Brexit,
Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue irlandais Leo Varadkar ont affirmé jeudi 10 octobre entrevoir un « chemin vers un possible accord » sur le Brexit, ©Getty
Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue irlandais Leo Varadkar ont affirmé jeudi 10 octobre entrevoir un « chemin vers un possible accord » sur le Brexit, ©Getty
Le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue irlandais Leo Varadkar ont affirmé jeudi 10 octobre entrevoir un « chemin vers un possible accord » sur le Brexit, ©Getty
Publicité

Le 2 octobre, Londres a publié un plan visant à éviter un Brexit sans accord le 31 octobre, qui remplace le « backstop » le filet de sécurité destiné à éviter le retour d’une frontière sur l’île d’Irlande. Derrière les clivages politiques, les choses avancent... dans quelle direction ?

Avec
  • Jimmy Zou associé et correspondant Brexit pour PwC France
  • Thierry Drilhon Président de la chambre de commerce franco-britannique
  • Catherine Mathieu économiste à l’OFCE, spécialiste du Royaume-Uni

Comme chaque vendredi, nous vous proposons un débat d’actualité économique. Aujourd’hui, notre regard se porte sur le Royaume-Uni, dernier épisode de la série à rebondissements du Brexit. 

« Quo vadis », où allez-vous donc ? La question a été posée à Boris Johnson par Donald Tusk, le président du Conseil européen dans un tweet lapidaire appelant le premier ministre britannique à cesser le « jeu stupide des reproches ». La tension ne cesse de monter à quelques jours d’un sommet européen décisif et à trois semaines de la date butoir du Brexit fixée au 31 octobre. Les dernières propositions de Londres n’ont pas convaincu Bruxelles et seule la rencontre hier entre Boris Johnson et son homologue irlandais Leo Varadkar semble autoriser encore les espoirs d’une sortie avec accord. Le Royaume-Uni et l’Union européenne sont-ils prêts à affronter un « no deal » ? Comment les entreprises se sont-elles préparées au Brexit ? Et un divorce sans accord peut-il encore être évité ? 

Publicité

Références sonores : 

  • Mash de Boris Johnson (BBC), Michel Barnier (sur le site de l'Union Europenne) et Leo Varadkar  (The Guardian)

Musiques : 

  • "Swimming pool" / Millie Turner
  • "Never tear us apart" / Paloma Faith
  • Générique : "Time is the enemy" / Quantic

L'équipe