Caricature de John Maynard Keynes - 1934
Caricature de John Maynard Keynes - 1934 - David Low
Caricature de John Maynard Keynes - 1934 - David Low
Caricature de John Maynard Keynes - 1934 - David Low
Publicité

Quoi de mieux qu’une immersion dans la vie du grand théoricien anglais, auteur de La théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie, pour raconter la monnaie.

Avec

Nous démarrons, aujourd’hui, une nouvelle série consacrée à la monnaie.

La monnaie qui reste un enjeu de controverses théoriques majeures en économie. Elle est, bien sûr, un instrument de paiement mais aussi - comme nous le rappellent André Orléan et Michel Aglietta - un instrument de pouvoir. Un instrument qui s’est réinventé, dématérialisé et dont on conçoit même, aujourd’hui, la possible disparition.

Publicité

Nous découvrons aujourd’hui la vie et l’œuvre de John Maynard Keynes grand théoricien de la monnaie en compagnie de Pascal Combemale.

"Fear the Boom and Bust", par EconStories : Le battle Keynes - Hayek, version rap !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Biographie de John Maynard Keynes

Né en 1883 à Cambridge, dans une famille bourgeoise et intellectuelle, Keynes suit un parcours exemplaire et entre au King’s College de Cambridge où il découvre les sciences économiques. C’est également à Cambridge qu’il se lie d’amitié avec les membres du Bloomsbury group, parmi lesquels Virginia Woolf, resté célèbre pour l’avant-garde de leur production artistique et intellectuelle autant que pour la liberté de leurs mœurs. Objecteur de conscience pendant la grande guerre, il est chargé à la victoire de négocier au Congrès de Versailles pour le compte de la couronne britannique. Ecœuré par les décisions d’un traité qu’il juge humiliant et porteur de nouveaux conflits, il écrit son premier ouvrage économique, Les conséquences économiques de la paix. C’est suite à la grande dépression, qui frappe les Etats-Unis, après une période d’euphorie et de croissance, que Keynes s’illustre à nouveau en publiant en 1936 sa Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie, dans laquelle il vient bousculer les conceptions classiques de l’économie, notamment sur le rôle de la monnaie dans l’économie. Il conseille Franklin D. Rossevelt dans la mise en œuvre de sa politique de New Deal, largement inspirée des préceptes édictés par Keynes. Il sera en 1944 l’un des principaux négociateurs lors de la conférence de Bretten Woods qui refondera le système monétaire mondial. Il meurt deux ans plus tard, d’une crise cardiaque, après une vie riche complexe.

La monnaie, c'est quoi ?

Quelques réponses dans cette vidéo introductive de La Cité de l’économie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Générique : "Time is the enemy" de Quantic

L'équipe