Si les mines artisanales sont souvent informelles, les grands groupes extraient l'or à l'échelle industrielle
Si les mines artisanales sont souvent informelles, les grands groupes extraient l'or à l'échelle industrielle
Si les mines artisanales sont souvent informelles, les grands groupes extraient l'or à l'échelle industrielle ©Getty - Simon Dawson/Bloomberg
Si les mines artisanales sont souvent informelles, les grands groupes extraient l'or à l'échelle industrielle ©Getty - Simon Dawson/Bloomberg
Si les mines artisanales sont souvent informelles, les grands groupes extraient l'or à l'échelle industrielle ©Getty - Simon Dawson/Bloomberg
Publicité
Résumé

Descente dans les mines d’or du continent africain, où les économies locales s’organisent autour des différents sites d’exploitation, de l’orpaillage artisanal aux mines industrielles à grande échelle. Mais l'or s'épuise rapidement, mettant ces systèmes face à l'avenir incertain de l'après mine.

avec :

Claire Mainguy (économiste, maître de conférence à l’université de Strasbourg, membre du Bureau d'Economie Théorique et Appliquée), Rémi Bazillier (Professeur des Universités en économie à l’université Sorbonne Paris 1), Sylvie Capitant (sociologue, maître de conférence à l’Institut d'Étude du Développement Économique et Social de la Sorbonne, Université Panthéon Sorbonne Paris 1).

En savoir plus

Troisième épisode de notre série consacrée à l’or : aujourd’hui, c’est dans les mines du continent africain que nous allons descendre. Depuis la hausse des cours dans les années 2000, les exploitations se sont multipliées au Burkina Faso, au Mali, en Guinée... Des mines souterraines ou à ciel ouvert qui tentent de concurrencer le producteur historique du continent, l’Afrique du sud. L’orpaillage et l’exploitation industrielle ont entrainé une forte hausse de la production d’or en Afrique de l’Ouest. Mais les populations locales ont-elles vraiment profité de cette nouvelle  prospérité? Quelles sont les conséquences sociales et environnementales de l’extraction aurifère ? Peut-on parler d’une « malédiction de l’or » ? 

Les mines industrielles jouent un rôle fondamental pour les Etats, notamment parce que la taxation des mines artisanales est très faible, et cet impact sur les Etats est à mettre en parallèle avec les impacts sur les niveaux de vie des populations. - Eric Bazillier

Publicité

Références sonores : 

  • Témoignages du Mali / Collection Enquêtes -  Les mines d’or du Mali - Sur les  docks - France Culture (18/02/2015)
  • Extrait du reportage Conflits dans les mines d'or du Mali / Ailleurs -  France Inter  (02/10/2014)
  • Extrait de Révélations sur les mines artisanales africaines / Eco d'ici et d'ailleurs - RFI (30/06/2018) 
  • Nana Amoh Tweretwie, Président de l’Assemblée des chefs de la région d’Akyem et Paul Apenu, Président de la Fondation Nakdef / Extrait d'un reportage de Réussite, une émission coproduite par Canal + et Galaxie Africa (groupe Jeune Afrique) / (15 juin 2018)
  • Mahamat Zène Bada, secrétaire général du Mouvement patriotique du salut, au sujet de la révolte à Tibesti au Tchad /  RFI  (12.03.2018)

Musiques : 

  • Mabele /Rishile Gumboots Dancers of Soweto / Mbuli Zenzi
  • Stimela / Hugh Masekela 
  • Générique : Time is the enemy / Quantic
Références

L'équipe

Arjuna Andrade
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Iseult Sicard
Collaboration
Louis Drillon
Collaboration