La plage à Trouville, par Claude Monet, 1870
La plage à Trouville, par Claude Monet, 1870 ©Getty
La plage à Trouville, par Claude Monet, 1870 ©Getty
La plage à Trouville, par Claude Monet, 1870 ©Getty
Publicité

Du Grand Tour d'Italie arpenté par les jeunes aristocrates anglais aux cyclistes du Touring Club, les formes et modalités du voyage ont profondément évolué au XIXe. Ces transformations furent bien sûr accompagnées voire engagées par des initiatives économiques que nous tâcherons de mettre à jour.

Avec
  • Sylvain Venayre Historien, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Grenoble-Alpes

Deuxième jour de notre série consacrée à l’économie du voyage. Hier, nous avons observé les effets du tourisme de masse sur les villes et sur l’environnement, alors que le nombre de visiteurs internationaux poursuit son irrésistible ascension, demain c’est le modèle économique d’airbnb que nous allons questionner, avant de nous pencher jeudi sur le retour du concept de voyage et sur les pratiques qui l’accompagnent. Mais d’abord, inscrivons-nous dans les pas des voyageurs du 19eme siècle. Comment le tourisme s’est-il inventé ? Et quel est le modèle économique qui lui a été associé ?

Références

  • Lecture de Stendhal, "Mémoire d'un touriste", 1838
  • Lecture d'Albert Dauzat "Pour qu'on voyage : Essai sur l'art de bien voyager", 1911
  • Extrait du téléfilm “Le voyage de Perrichon” avec Didier Bourdon, 2014
  • Lecture de Octave Mirbeau, “Les 21 jours d'un neurasthénique”, 1901
  • Philippe Gloaguen dans “Au coeur de l’histoire” sur Europe 1, le 14/04/2016

Références musicales

  • “Time is the enemy”, QUANTIC
  • "Gotta travel on", BOB DYLAN   
  • "Travel light", THE DO

L'équipe