Le président Emmanuel Macron et le prince Mohammed Bel Salmane
Le président Emmanuel Macron et le prince Mohammed Bel Salmane ©AFP
Le président Emmanuel Macron et le prince Mohammed Bel Salmane ©AFP
Le président Emmanuel Macron et le prince Mohammed Bel Salmane ©AFP
Publicité

Pour rester en pointe, l'industrie de défense a besoins d'investissements massifs, ce qui l'oblige à exporter des armes, y compris vers des régimes autoritaires. On peut donc se demander s'il y de la place pour la morale dans le business des armes.

Quatrième et dernier épisode de notre série en treillis… Après avoir pénétré dans les usines de la Grande guerre et les laboratoires de l’armée et suivi les routes des trafiquants d’armes, nous allons nous faufiler aujourd’hui dans les négociations commerciales menées par l’industrie et le gouvernement français…

La France est le troisième exportateur mondial d’armement derrière les Etats-Unis et la Russie… Un marché en pleine expansion alors que les dépenses militaires ne cessent d’augmenter dans le monde… Le meurtre du journaliste saoudien Djamal Rashoggi a toutefois relancé le débat autour de la livraison d’armement à l’Arabie saoudite… Des armes françaises pourraient en effet avoir été utilisées pour commettre des crimes de guerre au Yémen… Alors, faut-il continuer à vendre des armes aux dictateurs ? C’est la question que nous allons poser à nos invités…

Publicité

L'équipe