Les employés d'urgence de l'AP-HP (Assistance publique-Hopitaux de Paris) protestent contre les conditions de travail, à l'entrée de l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris le 15 avril 2019.
Les employés d'urgence de l'AP-HP (Assistance publique-Hopitaux de Paris) protestent contre les conditions de travail, à l'entrée de l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris le 15 avril 2019.
Les employés d'urgence de l'AP-HP (Assistance publique-Hopitaux de Paris) protestent contre les conditions de travail, à l'entrée de l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris le 15 avril 2019. ©AFP - KENZO TRIBOUILLARD
Les employés d'urgence de l'AP-HP (Assistance publique-Hopitaux de Paris) protestent contre les conditions de travail, à l'entrée de l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris le 15 avril 2019. ©AFP - KENZO TRIBOUILLARD
Les employés d'urgence de l'AP-HP (Assistance publique-Hopitaux de Paris) protestent contre les conditions de travail, à l'entrée de l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris le 15 avril 2019. ©AFP - KENZO TRIBOUILLARD
Publicité
Résumé

Mardi dernier, les urgentistes et le personnel hospitalier ont manifesté et demandé à la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, une augmentation des salaires et la création de 100 000 postes. Pourquoi le financement de l’hôpital est-il si déconnecté des besoins de santé ?

avec :

Nicolas Da Silva (maître de conférences en sciences économiques à l’Université Paris 13), Patrick Bourdillon (secrétaire fédéral de la CGT Santé), Zaynab Riet (déléguée générale de la Fédération hospitalière de France (FHF)).

En savoir plus

Aujourd’hui, direction l’hôpital public touché par une grève de plus en plus suivie : plus de 100 services d’urgence sont désormais mobilisés pour dénoncer le manque de moyens, l’obsession de la rentabilité et les salaires trop bas. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a rencontré ce matin  les représentants du personnel hospitalier pour tenter de trouver une issue à la crise, et cela alors que le projet de loi Santé a été adopté cette semaine en première lecture par le Sénat. Un projet qui prévoit, entre autres, de mettre fin au numerus clausus et de développer des « hôpitaux de proximité » pour lutter contre les déserts médicaux.

Alors, comment répondre aujourd’hui à la crise qui touche les urgences ? Le projet de loi Santé est-il en mesure de répondre aux nombreux défis de l’hôpital public ? Et faut-il repenser l’ensemble de notre système de soin ? 

Publicité

Musiques

• Générique : Quantic, "Time is the Enemy"
• Lemonheads, "Hospital"
• Barenaked Ladies, "If I had $1,000.000"

Références

L'équipe

Arjuna Andrade
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Léa Sabourin
Collaboration
Aliette Hovine
Collaboration
Louis Drillon
Collaboration