C’est l’alliance dans l’économie de la logique mathématique et des sciences humaines qui a attiré Jean Tirole vers cette science.
C’est l’alliance dans l’économie de la logique mathématique et des sciences humaines qui a attiré Jean Tirole vers cette science. ©AFP - ERIC CABANIS
C’est l’alliance dans l’économie de la logique mathématique et des sciences humaines qui a attiré Jean Tirole vers cette science. ©AFP - ERIC CABANIS
C’est l’alliance dans l’économie de la logique mathématique et des sciences humaines qui a attiré Jean Tirole vers cette science. ©AFP - ERIC CABANIS
Publicité

Distingué par le Prix en sciences économiques en l’honneur d’Alfred Nobel en 2014, Jean Tirole a passé sa carrière à penser l’économie comme un moyen de guider les comportements individuels vers le « bien commun ».

Avec
  • Jean Tirole Economiste distingué notamment par le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel, président honoraire de la Toulouse School of Economics, directeur d’études à l’EHESS

"Globalement, l'idée de la réforme des retraites est plutôt bonne, donc nous sommes pour, mais il y a des ajustements à faire. Il y a plusieurs problèmes dans le système actuel des retraites : un problème de complexité, un problème d'équité et un problème de pérennité. Il faut faire en sorte que le système des retraites soit relativement stable, pour qu'on ait pas à faire une réforme tous les quatre ans." - Jean Tirole

Jean Tirole est l’un des deux rapporteurs, avec Olivier Blanchard, ancien chef économiste du FMI, d’un rapport commandé par le Président de la République le 29 mai 2020 à une commission de 26 économistes français et internationaux et rendu hier. Le rapport se concentre sur trois grands défis économiques mondiaux dans le contexte post-Covid : le climat, les inégalités et la démographie.

Publicité

Récompensé par le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en l’honneur d’Alfred Nobel en 2014, Jean Tirole s’est intéressé au fil de sa carrière à différentes problématiques économiques : l’économie industrielle, la réglementation, la finance d’entreprise, les crises financières, le réchauffement climatique. Il conserve toujours en fil rouge de ses recherches les méthodes de la microéconomiemoderne, et notamment la méthodologie de la théorie des jeux et de la théorie de l’information ainsi que l’alliance de la psychologie et de l’économie. Il a également toujours mis un point d’honneur à adopter une approche pluridisciplinaire en utilisant les autres sciences sociales avec l’économie, et notamment en s’intéressant à l’économie comportementale.

"Les ingénieurs-économistes voulaient changer le monde. Pour moi, c'est cela l'économie, c'est agir sur le monde et le rendre meilleur. Le comprendre, d'abord, mais aussi être normatif pour changer les choses." - Jean Tirole

Dans son ouvrage Économie du bien commun, paru aux Presses Universitaires de France en 2016, il rappelle sa vision de l’économie : pour lui, son but est doit promouvoir le “bien commun”, c’est-à-dire de faire en sorte que les intérêts privés soient en phase avec l’intérêt général, donc d’aider à construire l’architecture permettant aux comportements individuels d’aller dans le sens de l’intérêt général. Dans cette définition, on retrouve les deux grands axes méthodologiques de ses recherches depuis le début de sa carrière : la recherche d’outils de régulation et l’analyse des comportements individuels.

Quelles sont les propositions du rapport Tirole-Blanchard pour penser la sortie de crise et les défis économiques de demain ? En quoi les travaux de Jean Tirole influencent-ils ces propositions de réformes ? Pour en parler, nous avons donc fait appel à Jean Tirole, économiste, président honoraire de la Toulouse School of Economics, directeur d’études à l’EHESS, il a reçu le Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel en 2014.

La Grande table (2ème partie)
35 min

Références sonores

Références musicales

  • "A Hard Rain's A-Gonna Fall" - Bob Dylan
  • "Colorado" - Mily Chance

Pour aller plus loin

L'équipe