Valéry Giscard d'Estaing, ministre des Finances, explique son projet de budget adopté en Conseil des ministres, le 19 septembre 1973, lors d'une conférence de presse à Paris
Valéry Giscard d'Estaing, ministre des Finances, explique son projet de budget adopté en Conseil des ministres, le 19 septembre 1973, lors d'une conférence de presse à Paris ©AFP
Valéry Giscard d'Estaing, ministre des Finances, explique son projet de budget adopté en Conseil des ministres, le 19 septembre 1973, lors d'une conférence de presse à Paris ©AFP
Valéry Giscard d'Estaing, ministre des Finances, explique son projet de budget adopté en Conseil des ministres, le 19 septembre 1973, lors d'une conférence de presse à Paris ©AFP
Publicité

Face à une économie mondialisée et intriquée, comment mettre en oeuvre une politique à l’échelle française, face aux contraintes européennes et internationales ? Et comment les idées économiques résistent-elles à l'usure du pouvoir, à ses choix et à ses renoncements ? La discussion est ouverte...

Avec
  • Nicolas Matyjasik Politiste, maître de conférences en science politique à Sciences Po Lille
  • Arnaud Teyssier Historien et essayiste
  • Bernard Friot Sociologue et économiste, professeur émérite de l’université Paris-Nanterre (Paris 10)

Aujourd’hui, c’est le quatrième et dernier jour de notre série sur les économistes de tous bords... Cette semaine, il était question de la circulation de la parole des économistes dans l’espace public : au sein des universités et dans les médias… Une interrogation qui porte en elle un enjeu démocratique : celui du pluralisme de la pensée, de la possibilité de nourrir des controverses et d’envisager divers remèdes aux maux économiques de notre temps. Depuis le tournant libéral accompli, en France, par un gouvernement socialiste, les repères entre les différentes prises de positions politiques en matière économique se sont brouillés. De cela découle une question - qui est aussi une critique récurrente : pourquoi ne retrouve-t-on pas la diversité des programmes électoraux dans la réalité des politiques économiques ?

Nous parlons de l’économie à l’épreuve du pouvoir en compagnie de Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite de l’université Paris-Nanterre (Paris 10) et auteur notamment de Puissances du Salariat publié à la Dispute, Nicolas Matyjasik politiste et maître de conférences en sciences politiques à Sciences Po Lille, ancien conseiller de Benoît Hamon et Thierry Mandon, et auteur de L’évaluation des politiques publiques. Défi d’une société en tension publié aux éditions de l’Harmattan, et Arnaud Teyssier, ancien conseiller de Philippe Séguin à l’Assemblée Nationale, professeur associé à l'École normale supérieure (ENS) et auteur de Histoire politique de la Ve République: 1958-2011 publié aux éditions Perrin.

Publicité

Sons diffusés : 

  • Lecture d'un extrait du Prince (1532) de Nicolas Machiavel 
  • Jacques Delors dans le journal télévisé d'Antenne 2, le 25 mars 1983
  • Yannick Jadot dans Le 7/9 de France Inter, le 28 novembre 2017

Musiques :

  • Edson Cordeiro, "Mercedes Benz", extrait de l'album Edson Cordeiro (Columbia Records, 1992)
  • Camille, "Money Note", extrait de l'album Music Hole (Virgin Records, 2008)
  • Quantic, "Time Is The Enemy", extrait de l'album The 5th Exotic, Tru Thoughts, 2001 (générique)

[◀◀] Rembobinage... L'intégralité des épisodes de la semaine est à retrouver ici :

Intégrale de la série : Paroles d'économistes

Demain à 14h, retrouvez Métronomique par Amaury Chardeau consacrée à Joseph Kessel, 1953-1956 : un fauve en liberté.

On se retrouve lundi pour une nouvelle semaine d'"Entendez-vous l'éco ?" consacrée à l'économie du rail. Développements économiques apportés par le chemin de fer, fonctionnement de la SNCF, cheminots dans la fiction et privatisation des services publics : voyage économique autour de ce moyen de transport bicentenaire...

59 min

L'équipe

Portrait de Maylis Besserie
Portrait de Maylis Besserie
Maylis Besserie
Production
Arjuna Andrade
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Julien Rosa
Collaboration
Louis Drillon
Collaboration
Alexandra Longuet
Réalisation