Tom Wolfe (1930 - 2018) à son bureau, en 1965. ©Getty - Jack Robinson
Tom Wolfe (1930 - 2018) à son bureau, en 1965. ©Getty - Jack Robinson
Tom Wolfe (1930 - 2018) à son bureau, en 1965. ©Getty - Jack Robinson
Publicité
Résumé

De la fin de la guerre froide aux années Trump, des traders de Wall Street aux magnats de l’immobilier, Tom Wolfe dévoile avec ironie le rôle dévorant de l’argent au cœur de l’American dream.

avec :

Nicolas Idier (Directeur du développement à la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image et membre du comité de la collection "Bouquins" (éditions Robert Laffont), Nicolas Idier est agrégé d'histoire et docteur en histoire de l'art.), Romain Huret (Historien, spécialiste des États-Unis).

En savoir plus

Un magnat de l’immobilier ruiné, un maire véreux, un trader déchu : voilà quelques-uns des personnages qui peuplent l’univers de Tom Wolfe. Le journaliste et romancier a passé sa vie à observer le pouvoir de l’argent dans la société américaine, des années 1950 aux années Trump. Dans ses romans, il décrit au vitriol les élites intellectuelles de New York et les golden boys de Wall Street.

Pour en parler, Tiphaine de Rocquigny reçoit Nicolas Idier, écrivain, qui vient de publier La tanière du tigre aux éditions Stock et Romain Huret, historien, directeur d’étude à l’EHESS et auteur notamment de La fin de la pauvreté ? Les experts sociaux et la Guerre contre la pauvreté aux États-Unis (1945-1974), Ed. de l'EHESS, 2008

Publicité

Références sonores

  • Lecture d'un extrait du reportage “The Kandy-Kolored Tangerine-Flake Streamline Baby” paru en novembre 1963 et sera repris dans le premier recueil de Tom Wolfe, publié en 19652  : ce texte – le premier reportage magazine de Wolfe – marque l’un des débuts du « nouveau journalisme ».
  • Lecture d’un extrait du reportage "Radical chic" - Paru en juin 1970 dans le « New York Magazine », puis en France dans le recueil "Le gauchisme de Park Avenue'" ce reportage du romancier Tom Wolfe décrit une soirée organisée, le 14 janvier précédent, par le compositeur Leonard Bernstein dans son duplex new-yorkais de treize pièces avec terrasse.
  • Lecture d'un extrait du roman "Le bûcher des vanités" (1987)
  • Lecture d'un extrait du roman "Un homme un vrai" (1998)

Références musicales

Rediffusion de l'émission du 10 mars 2022

Références

L'équipe

Aliette Hovine
Collaboration
Somaya Dabbech
Réalisation
Anna Kubiak
Stagiaire
Thibaut Mommeja
Production déléguée