Fractale de Mandelbrot, objet mathématique particulièrement complexe dont le tracé est assuré par un algorithme
Fractale de Mandelbrot, objet mathématique particulièrement complexe dont le tracé est assuré par un algorithme ©AFP - Science Photo Library
Fractale de Mandelbrot, objet mathématique particulièrement complexe dont le tracé est assuré par un algorithme ©AFP - Science Photo Library
Fractale de Mandelbrot, objet mathématique particulièrement complexe dont le tracé est assuré par un algorithme ©AFP - Science Photo Library
Publicité

Les chiffres et les nombres sont de plus en plus présents dans notre vie quotidienne, sous forme explicite ou plus cachés sous forme d'algorithmes. De cette constatation de nombreux questionnements s'imposent et notamment celui de la liberté qu'il nous reste malgré tout.

Avec
  • Antoinette Rouvroy Philosophe juridique, chercheuse au Fonds de la recherche scientifique (FRS-FNRS) à Namur, en Belgique, rattachée au Centre de recherche en information, droit et société (Crids).
  • Franck Cormerais Professeur en sciences de l’information à l’Université Montaigne de Bordeaux et co-directeur de la revue Études Digitales...

C’est aujourd’hui le troisième jour de notre série consacrée à “l’économie sur le divan”

Hier nous avons abordé la rencontre et l’influence réciproque entre économie et psychanalyse. Depuis leur naissance, les deux disciplines ont évolué au gré des auteurs mais aussi des époques dans lesquelles elles s’exercent. Une époque désormais férue de chiffres, de données et d'algorithmes, qui mesurent les comportements humains et dont certains redoutent qu’ils ne les dirigent. Des données que nous laissons filer, parfois sans le savoir et dont les usages économiques nous interrogent sur notre servitude volontaire ou peut-être inconsciente.

Publicité

Pour parler de l’emprise des chiffres, nous accueillons aujourd’hui autour de la table, Antoinette Rouvroy, et Franck Cormerais.

« La servitude volontaire se manifeste par un clic, celui de l’obtention d’un consentement, lorsqu’on utilise des services sur internet. […] Aujourd’hui, probablement, il y a une quasi extorsion du consentement ; […] on est plutôt dans l’ordre de l’insu, de la dimension non réfléchie que je donne à mes actes. » Franck Cormerais

« Nous sommes drogués à l’interaction, ce qui produit des quantités massives de données, on produit inconsciemment des phéromones numériques » Antoinette Rouvroy

Musiques :
Nina Simone - "Nobody   
Mary Jane Hooper - "I've got what you need"
Générique : Quantic - ''Time is the enemy''