Magazines pornographiques britanniques vintage
Magazines pornographiques britanniques vintage ©AFP - Leon Neal
Magazines pornographiques britanniques vintage ©AFP - Leon Neal
Magazines pornographiques britanniques vintage ©AFP - Leon Neal
Publicité

Au XIXe puis au XXe siècles se constitue un marché de l'image pornographique qui se diffuse et se consomme dans le secrets des intimités. Mais à chaque époque la question du contrôle et de la censure tente de définir ce qu'il faut qualifier de "licencieux". Cachez ce porno que je ne saurais voir...

Avec
  • Florian Vörös Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université de Lille, membre du laboratoire Gériico

Deuxième jour de notre dernière série intitulée "Sexus economicus". Hier, nous avons retracé l’histoire des différentes formes de prostitution, notamment au XIXe siècle, moment privilégié de l’essor du capitalisme. Le capitalisme qui n’est pas innocent dans l’affaire, puisqu’il a su voir dans le sexe et ses représentations l’opportunité de créer de fructueux marchés. Ainsi, l’érotisme et la pornographie sont-ils presque devenus des industries comme les autres - de production et de diffusion - génératrices d’emplois spécialisés, évoluant au gré de multiples supports. Un secteur dont la spécificité réside dans les débats qu’il nourrit entre encadrement de l’Etat et liberté du consommateur.

"Les spécialistes d'économie des médias rencontrent des difficultés lorsqu'ils enquêtent sur la pornographie. Il y a une opacité qui est plus forte : quand on va à la chambre du commerce pour travailler sur les rapports des entreprises pornographiques, il y a moins d'informations. les pornographes sont aussi suspicieux des sociologues ou des journalistes qui viennent leur poser des questions." (Florian Vörös)

Publicité
57 min

Références sonores : 

  • Quantic, "Time Is The Enemy", extrait de l'album The 5th Exotic, 2001 (générique)
  • Caroline Clerc dit "Baise m'encore", poème de Louise Labé, dans A chacun sa poésie, le 19 février 1972 sur l'ORTF
  • Raymond-Josué Seckel, conservateur général à la BnF, dans Là-bas, si j’y suis, le 1er février 2008 sur France Inter
  • Michel Guy, secrétaire d’Etat à la Culture, interrogé par France Roche, dans le Journal A2, le 8 novembre 1975 sur Antenne 2
  • Mathieu Trachman, sociologue, dans La Tête au carré, le21 février 2013 sur France Inter
  • Robeurt Féneck et Mad in Swing Big Band, "Les Nuits d'un damoiseau", 2013
  • Lecture d'un extrait de Michel Houellebecq, Soumission, Flammarion, 2015
  • Alain Giami, chercheur en sciences sociales, dans LSD, la série documentaire, le 12 février 2018 sur France Culture
  • Yelle, "Je veux te voir", extrait de l'album Pop Up, 2007
58 min

L'équipe

Portrait de Maylis Besserie
Portrait de Maylis Besserie
Maylis Besserie
Production
Arjuna Andrade
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Julien Rosa
Collaboration
Marie Plaçais
Réalisation
Louis Drillon
Collaboration