Passage de piétons à côté d'un bureau de change à Istanbul, Turquie, août 2018
Passage de piétons à côté d'un bureau de change à Istanbul, Turquie, août 2018
Passage de piétons à côté d'un bureau de change à Istanbul, Turquie, août 2018 ©Getty - Chris McGrath
Passage de piétons à côté d'un bureau de change à Istanbul, Turquie, août 2018 ©Getty - Chris McGrath
Passage de piétons à côté d'un bureau de change à Istanbul, Turquie, août 2018 ©Getty - Chris McGrath
Publicité
Résumé

Livre turque, bolivar vénézuélien, rial iranien... Autant de monnaies qui semblent en proie à la folie, qui ont fait la Une de l'actualité cet été, et qui font l'objet de cette première table ronde dans Entendez vous l'éco.

avec :

Christophe Destais (économiste au CEPII, il a travaillé plusieurs années à l'ambassade de France à Washington), Philippe Waechter (chef économiste de Natixis Asset Management), Daniel Cohen (Économiste et directeur du département d'économie de l'École Normale Supérieure, Président de l'Ecole d'Economie de Paris), David Cayla (économiste, chercheur au GRANEM et maître de conférences à l'université d'Angers).

En savoir plus

Ce fut un été particulièrement meurtrier pour les monnaies. Le 25 juillet dernier, en pleine torpeur estivale, le président du Venezuela nouvellement réélu, Nicola Maduro, annonce qu’il va supprimer cinq zéros de la monnaie nationale, le bolivar. A l’autre bout du globe, la République islamique d’Iran, est en proie à des manifestations monstres. Depuis que le Donald Trump, a annoncé le rétablissement des sanctions américaines envers l’Iran en mai dernier, la monnaie officielle, le rial, a perdu les deux tiers de sa valeur, provoquant une insoutenable hausse des prix. Non loin de là, la Turquie, elle aussi enferrée dans un bras de fer diplomatique avec les Etats-Unis, traverse une crise économique et sociale historique, avec une inflation frôlant désormais les 20%. 

Alors que les politiques monétaires accommodantes des banques centrales sont en train de prendre fin les unes après les autres, et que d’autres devises ont plongé dans le sillage de la livre turque, faut-il redouter une nouvelle crise monétaire avec effet domino, à l’image de la crise asiatique de la fin des années 1990? Eléments de réponses avec nos trois invités, David Cayla, Philippe Waechter et Christophe Destais.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références sonores :

  • Nicolas Maduro
  • Recep Tayyip Erdogan
  • Témoignage en Iran
  • Money isn't everything / Oscar Hammerstein et Richard Rodgers / Masterworks Broadway
  • Esther Jeffers
  • Money / Buddy Guy / Fnac Alpha