Bons baisers de Berlin... Oursons souvenirs dans une boutique Alexanderplatz ©AFP - Wolfram Steinberg / DPA
Bons baisers de Berlin... Oursons souvenirs dans une boutique Alexanderplatz ©AFP - Wolfram Steinberg / DPA
Bons baisers de Berlin... Oursons souvenirs dans une boutique Alexanderplatz ©AFP - Wolfram Steinberg / DPA
Publicité
Résumé

Au début des années 2000, l'Allemagne doit absorber le choc de la réunification, adoptant de nombreuses mesures, aujourd’hui présentées comme les causes du succès économique allemand. Un tel palmarès conduit inévitablement à s’interroger sur les dessous, enviables ou non, du "modèle allemand".

avec :

Arnaud Lechevalier (Maître de conférences en économie à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris 1) et chercheur au Lise), Guillaume Duval (Éditorialiste à "Alternatives économiques" et conseiller au Conseil économique, social et environnemental (CESE)), André Cartapanis (Professeur d’économie et de finances internationales à Sciences-Po Aix et membre du Cercle des économistes).

En savoir plus

"On peut reprocher à Angela Merkel d'avoir tardé à mesure de quoi la crise était le signe et quelle était sa gravité, de s'être trop fiée à un tropisme de politique intérieure, et de ne pas avoir compris ce que signifiait pour les autres pays européens l'attitude du gouvernement allemand dans la crise grecque." (Guillaume Duval)

Comme tous les jeudis, notre série s’achève par un débat. Cette semaine, nous avons arpenté l’Europe, de pays en pays, afin de sonder les différentes réactions aux crises économiques qui s’y sont succédé, depuis une décennie. L’Irlande, l’Italie, le Portugal, trois modèles économiques et trois tentatives politiques - plus ou moins fructueuses - pour tenter de résoudre la quadrature du cercle : répondre aux exigences de l’Union européenne et survivre aux bouleversements économiques. Si chaque histoire nationale est singulière, on constate que les tempêtes économiques ont inexorablement abouti à des orages politiques dont les secousses traversent encore aujourd’hui l’actualité. Une actualité qui nous pousse à nous interroger sur l'État unanimement désigné comme l’acteur central de l’Europe économique : l’Allemagne. Si la crise économique a érigé l’Allemagne en modèle, elle a également mis à jour ses faiblesses et ses excès...

Publicité

"L'Allemagne a réagi d'une manière totalement inappropriée au moment du déclenchement de la crise de la zone euro. Sans doute parce que la première crise, celle des subprimes, n'avait pas eu les mêmes effets au sein de sa propre économie que parmi les autres pays membres de la zone euro." (André Cartapanis)

45 min

Références sonores : 

  • Quantic, "Time Is The Enemy", extrait de l'album The 5th Exotic, 2001 (générique)
  • Edwy Plenel, journaliste, dans Lignes de fuite, le 22 juin 2013 sur France Culture
  • Die Nerven, "Der Einzige", extait de l'album Fake, 2018
  • Wolfgang Schaüble, ministre fédéral des Finances, dans On n’arrête pas l’éco, le 7 octobre 2017 sur France Inter
  • Yanis Varoufakis, économiste, dans Entendez-vous l'éco ?, le 16 octobre 2017 sur France Culture
  • Barbara Morgenstern, "Aus heiterem Himmel", extrait de l'album E_llen Alien - Remix Collection_, 2004
1h 00
Références

L'équipe

Portrait de Maylis Besserie
Portrait de Maylis Besserie
Maylis Besserie
Production
Arjuna Andrade
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Julien Rosa
Collaboration
Marie Plaçais
Réalisation
Louis Drillon
Collaboration