La bataille de l'amour  de Paul Cezanne - 1880
La bataille de l'amour de Paul Cezanne - 1880
La bataille de l'amour  de Paul Cezanne - 1880 ©Getty
La bataille de l'amour de Paul Cezanne - 1880 ©Getty
La bataille de l'amour de Paul Cezanne - 1880 ©Getty
Publicité
Résumé

Des rapports de force bien spécifiques sont à l'oeuvre dans le couple : c'est que l'amour n'échappe pas aux lois du marché. Comment les couples partagent-ils les ressources financières à leur disposition ? Comment l’argent circule-t-il dans la sphère intime ? Le mariage est-il une affaire rentable ?

avec :

Pierre-André Chiappori (Professeur d’Economie à la Columbia University, titulaire de la chaire E. Rowan and Barbara Steinschneider, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.), Céline Bessière (professeure de sociologie à l’Université Paris-Dauphine, membre du laboratoire IRISSO, et membre associée de l’équipe ETT du Centre Maurice Halbwachs).

En savoir plus

Nous allons nous infiltrer dans l’intimité des chambres à coucher… Deuxième épisode de notre série sur l’économie de la famille : après avoir dévoilé hier les calculs inconscients qui sous-tendent le désir d’enfant, nous nous penchons aujourd’hui sur les finances du couple et sur les rapports de force qui sont à l’oeuvre. L’amour n’échappe pas aux lois du marché et le jeu de la concurrence accompagne insidieusement les couples, de la première rencontre jusqu’à la rupture. L’argent qui consolide les unions ou qui contribue au contraire à l’instabilité des relations amoureuses.

Il existe un mot pour désigner ce marché de l'amour chez les sociologues : c'est l'homogamie, qui désigne le fait que les hommes et les femmes ne se mettent pas en couple avec n'importe qui, mais avec d'autres hommes et d'autres femmes qui leur ressemblent socialement du point de vue économique mais aussi du point de vue de leurs caractéristiques sociales. - Céline Bessière

Publicité

Le marché de l'amour est-il comparable au marché du travail ?

Pour un économiste il y a un certains nombre d'avantages économiques liés au mariage dans le sens où la vie est probablement plus facile par certains aspects lorsqu'on est en couple que lorsqu'on est tout seul. Il y a des choses évidentes, c'est ce que les économistes appellent les biens publics : l'accès au logement, le partage de risques etc.  Mais l'aspect le plus important c'est le temps consacré aux enfants. pour les former, les éduquer et leur permettre de rentrer dans la vie avec le meilleur bagage possible. Et c'est pour cela que la notion d'homogamie est centrale. Les gens les plus éduqués investissent de plus en plus dans le capital humain de leurs enfants, ce qui fait que se met en place une spirale d'inégalités. - Pierre-André Chiappori

En savoir plus : Une affaire de ménages

Références sonores : 

  • Extrait  de la fiction France Culture « Extension du domaine de la lutte » de Michel Houellebecq réalisé par Christophe Hocké diffusée le 16 novembre 2018
  • Marie Bergström invitée de « La Grande Table » sur France Culture le 7 juin 2019
  • François de Smet invité de « La Grande Table » sur France Culture le 1er fevrier 2019
  • Extrait du film « L’économie du couple » de Joachim Lafosse

Musiques : 

  • "Brandt Rhapsody" / Benjamin Biolay et Jehanne Cherhal
  • "Baiana" / Bakermat
  • Générique : "Time is the enemy" / Quantic

Information rediffusion

Depuis le 15 mars, Radio France a activé son plan de continuité d’activité face à l'épidémie Covid-19. France Culture réorganise son antenne afin d’assurer le cœur de ses missions de service public. Cette émission a été initialement diffusée le 15 octobre 2019 et est proposée à la réécoute dans ce cadre.

Références

L'équipe

Charlotte Roux
Réalisation
Marguerite Catton
Production déléguée
Paloma Soria Brown
Collaboration
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Chronique
Aliette Hovine
Collaboration
Anne Depelchin
Réalisation