L’aide publique au développement cumulée s’est élevée à plus de 6 milliards pour la Bosnie-Herzégovine , 18 milliards pour la République démocratique du Congo et et 26 milliards pour l’Afghanistan
L’aide publique au développement cumulée s’est élevée à plus de 6 milliards pour la Bosnie-Herzégovine , 18 milliards pour la République démocratique du Congo et et 26 milliards pour l’Afghanistan
L’aide publique au développement cumulée s’est élevée à plus de 6 milliards pour la Bosnie-Herzégovine , 18 milliards pour la République démocratique du Congo et et 26 milliards pour l’Afghanistan ©Getty -  Eric Lafforgue/Art in All of Us
L’aide publique au développement cumulée s’est élevée à plus de 6 milliards pour la Bosnie-Herzégovine , 18 milliards pour la République démocratique du Congo et et 26 milliards pour l’Afghanistan ©Getty - Eric Lafforgue/Art in All of Us
L’aide publique au développement cumulée s’est élevée à plus de 6 milliards pour la Bosnie-Herzégovine , 18 milliards pour la République démocratique du Congo et et 26 milliards pour l’Afghanistan ©Getty - Eric Lafforgue/Art in All of Us
Publicité
Résumé

Comment reconstruit-on un système économique après le passage d'une guerre dévastatrice ? Reprise de la production, des échanges, des services : sur quels mécanismes peuvent jouer des pays souvent massivement endettés ?

avec :

Hervé Hutin (économiste, professeur à l'université de Savoie), Vinc-Denalet Okila (juriste, chargé d'enseignement à l'Université de Reims Champagne-Ardenne).

En savoir plus

C’est le dernier jour de notre série sur l’économie de la guerre. Aujourd’hui, nous désertons les champs de bataille pour panser les plaies et penser l’après. Comment rebâtir une économie éreintée par des années de conflit ? La science économique offre peu de réponses, considérant la guerre comme une parenthèse dans le processus de développement. Les organisations internationales, elles, ont injecté des milliards de dollars en Bosnie, en RDC ou encore en Afghanistan, sans obtenir les résultats espérés. Alors comment recréer une paix et une prospérité durables ? 

Références sonores : 

  • Film d'archive - Actualités de 1952 « Reconstruction de la France sept ans après la fin de la seconde guerre mondiale état des lieux de la crise du logement"
  • Extrait de l'émission « Grand Angle » du 10 juillet 2019
  • Extraits du reportage « Kosovo : le pont jamais reconstruit de la rivière Sitnica » / Archive Ina (février 2008)
  • Nicolas de Rivière, Représentant permanent de la France auprès de l'Organisation des Nations Unies / Site de la représentation française permanente à l’ONU (25 octobre 2019)

Musiques : 

  • "Ma voiture contre une jeep" / George Ulmer
  • "Pas l’habitude" / Isaac Delusion
  • Générique : "Time is the enemy" / Quantic
Références

L'équipe

Marguerite Catton
Production déléguée
Philippe Baudouin
Réalisation
Paloma Soria Brown
Collaboration
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Chronique
Aliette Hovine
Collaboration
Anne Depelchin
Réalisation