Le métier à tisser Jacquard ©Getty
Le métier à tisser Jacquard ©Getty
Le métier à tisser Jacquard ©Getty
Publicité
Résumé

Pour faire du tissu, il faut a minima du coton et des épingles, mais aussi un grand sens de l'organisation. C'est ce dont nous aller parler aujourd'hui, en revenant sur la théorie de la division du travail d'Adam Smith, élaborée dans le contexte de la Première Révolution Industrielle.

avec :

Jean-Louis Peaucelle (professeur de gestion à l'IAE de l’université de La Réunion, spécialiste de l'histoire des idées sur l’organisation), Patrick Verley (Professeur d'histoire économique).

En savoir plus

Cette semaine, on s’intéresse aux bouleversements de l’industrie textile et aux usages du vêtement, objet de consommation de masse par excellence… depuis les toutes premières machines à tisser jusqu’aux nouvelles usines en Asie et ailleurs, l’étoffe n’a cessé de se transformer, au gré des désirs et des représentations… et de nous révéler les travers et les projections de la société dans laquelle nous vivons…

Aux origines de la première révolution industrielle, il y avait le coton… venu des Indes, il débarque en Europe au XVIIe siècle… C’est le début de la révolution des indiennes, ces cotonnades exotiques qui connurent un succès immédiat… Bientôt arrivèrent la mécanisation et les multiples progrès techniques qui jalonnent l’histoire du XVIIIe et du XIXe siècle… le coton devient alors le premier produit mondialisé.

Publicité