Jeunes filles travaillant aux champs dans un kibboutz à Deganya (mai 1948)
Jeunes filles travaillant aux champs dans un kibboutz à Deganya (mai 1948)
Jeunes filles travaillant aux champs dans un kibboutz à Deganya (mai 1948) ©Getty - Bettmann
Jeunes filles travaillant aux champs dans un kibboutz à Deganya (mai 1948) ©Getty - Bettmann
Jeunes filles travaillant aux champs dans un kibboutz à Deganya (mai 1948) ©Getty - Bettmann
Publicité
Résumé

Les évolutions récentes de notre rapport au travail et au salariat mettent en évidence des aspirations qui peuvent sembler contradictoires : comment concilier, dans l’entreprise, liberté et sécurité, autonomie et protection sociale ?

avec :

Pierre Dardot (philosophe, ancien militant trotskiste.), Noémie De Grenier (Co-directrice de Coopaname, coopérative d'activités et d'emploi).

En savoir plus

Dans ce quatrième et dernier épisode de notre série sur les communs ou le commun, retour sur une notion à la croisée des disciplines qui nous incite à revenir au collectif et à replacer la démocratie, l’horizontalité au cœur des différentes sphères de la société.

Aujourd’hui c’est la mise en partage du travail que nous allons examiner : le travail serait-il lui aussi un bien commun ? Alors que certains économistes prédisent sa disparition et d’autres sa nécessaire mutation, que nous apprend l’approche par les communs ? Pourrait-elle permettre de retrouver le sens perdu du travail et d’inventer une nouvelle justice sociale.

Publicité