"Logement a Paris", gravure in "Tableau-de-Paris" d'Edmond Texier, 1852 : coupe transversale d'un immeuble représentant les différentes classes sociales françaises
"Logement a Paris", gravure in "Tableau-de-Paris" d'Edmond Texier, 1852 : coupe transversale d'un immeuble représentant les différentes classes sociales françaises ©AFP - Bianchetti / Leemage
"Logement a Paris", gravure in "Tableau-de-Paris" d'Edmond Texier, 1852 : coupe transversale d'un immeuble représentant les différentes classes sociales françaises ©AFP - Bianchetti / Leemage
"Logement a Paris", gravure in "Tableau-de-Paris" d'Edmond Texier, 1852 : coupe transversale d'un immeuble représentant les différentes classes sociales françaises ©AFP - Bianchetti / Leemage
Publicité

Les inégalités sociales renvoient à plusieurs processus : dynamiques de marché, régulation par les pouvoirs publics, assignation identitaire, exploitation économique, etc. Avec d'un côté le caractère cumulatif des inégalités, et de l'autre l’individualisation de leur représentation.

Avec
  • Nicolas Duvoux professeur de sociologie à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, chercheur au Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA-LabTop), spécialiste des questions de pauvreté, d’inégalités sociales et des politiques publiques

"On vit en théorie dans des sociétés qui reposent sur l'égalité de principe entre ses membres. Or elles sont inégalitaires : la méritocratie est une idéologie qui permet de transcender les inégalités réelles à une forme de justice." (Nicolas Duvoux)

Premier jour de notre série consacrée aux inégalités. Les inégalités sur lesquelles se penchent philosophes, sociologues et économistes. Et aucune discipline n’est de trop, pour s’atteler au décryptage d’inégalités multiples. Inégalités ethniques, inégalités de genre, des inégalités intriquées, qui avant d’être économiques sont avant tout sociales. Nées de constructions historiques, l’une de leurs caractéristiques est de se reproduire, tout en prenant de nouvelles formes, pérennisant ainsi une société stratifiée. Et le phénomène est si puissant et intériorisé que l’on peine - tout autant - à le mesurer qu’à le combattre...

Publicité

"Le déterminisme n'est jamais absolu. En même temps, quand vous sortez d'un milieu modeste pour accédez aux positions les plus prestigieuses. il reste quelque chose de cette souffrance, cette honte vécue dans la socialisation au sein du milieu familial. (Nicolas Duvoux)

Références sonores :

  • Lecture d'un extrait du Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes de Jean-Jacques Rousseau, 1755
  • Extrait du film I Am Not Your Negro de Raoul Peck, Velvet Film, 2016
  • Extrait de la mini-série L'Ecole du pouvoir de Raoul Peck, Canal+, 2009
  • Rocé, "Au pays de l'égalité (feat. Sil Matadin & Alec Bonnet)", extrait de l'album L'Être humain et le réverbère, 2010
  • Pap Ndiaye, historien, dans Du grain à moudre d'été, le 27 août 2013 sur France Culture
  • Reportage dans Les Actualités Françaises du 18 septembre 1957
  • Saïd Hammouche, fondateur de Mozaïk RH, dans Un jour en France, le 9 mars 2016 sur France Inter
  • Childish Gambino, "This is America", 2018
Episode suivant : Inégalités et écologie
59 min

L'équipe

Portrait de Maylis Besserie
Portrait de Maylis Besserie
Maylis Besserie
Production
Marie Plaçais
Réalisation
Arjuna Andrade
Collaboration
Louis Drillon
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Julien Rosa
Collaboration