Une économie de guerre est avant tout une économie où le front arrière joue un rôle essentiel. ©Getty - Harry Todd/Fox Photos/Hulton Archive/Getty Images
Une économie de guerre est avant tout une économie où le front arrière joue un rôle essentiel. ©Getty - Harry Todd/Fox Photos/Hulton Archive/Getty Images
Une économie de guerre est avant tout une économie où le front arrière joue un rôle essentiel. ©Getty - Harry Todd/Fox Photos/Hulton Archive/Getty Images
Publicité
Résumé

Réorientation de la production, bouleversement de la logistique, blocus, sanctions, difficultés d'approvisionnement et mobilisation de la pensée économique : comment la guerre modifie-t-elle les fondements des économies en période de conflits ?

avec :

Patrick Fridenson (Historien, directeur d'études à l'Ecole des hautes études sciences sociales (EHESS)), Jean-Arnault Dérens (rédacteur en chef du Courrier des Balkans.), Olivier Kempf (consultant cyber, dirige le cabinet stratégique La Vigie).

En savoir plus

Pour en parler, Tiphaine de Rocquigny reçoit Patrick Fridenson, historien, directeur d'études à l’EHESS, et codirecteur de l'ouvrage "La rupture ? La Grande Guerre, l’Europe et le XXe siècle (Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2018) ; Jean-Arnault Dérens, rédacteur en chef du Courrier des Balkans, co-auteur de l'ouvrage "Là où se mêlent les eaux, Des Balkans au Caucase, dans l'Europe des confins" (La Découverte, 2018) et Olivier Kempf, cofondateur du cabinet stratégique La Vigie, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique  dirigé et directeur de Guerre et économie : de l’économie de guerre à la guerre économique (Harmattan, 2013)