Une grand-mère allemande apprend la couture à sa petite fille.
Une grand-mère allemande apprend la couture à sa petite fille. ©Getty -  Bildagentur-online
Une grand-mère allemande apprend la couture à sa petite fille. ©Getty - Bildagentur-online
Une grand-mère allemande apprend la couture à sa petite fille. ©Getty - Bildagentur-online
Publicité

Comme beaucoup de pays développés, la France a une population vieillissante. Cette transition démographique impose de repenser le pacte intergénérationnel, afin de mieux répondre aux besoins des différentes classes d'âges.

Avec
  • Jean-Hervé Lorenzi Professeur émérite à l'université Paris-Dauphine, président du Cercle des économistes

Les sociétés dites développées connaissent une mutation sans précédent : elles deviennent des “sociétés du vieillissement”, où la baisse de la natalité se conjugue à l’allongement de l’espérance de vie pour faire grimper l’âge moyen de la population. Ainsi, en France, l’âge moyen de la population était de 36 ans pour les salariés en 1976, alors qu'il est passé à 41,5 ans aujourd’hui. 

L'Hexagone est loin d’être le seul pays à connaître une telle évolution de sa composition démographique. Le Japon a ouvert la voie avec une population en déclin, devant entraîner une diminution de 30 millions de Japonais d’ici à 2050. Tous les ans, le pays ferme 400 écoles et en convertit beaucoup en centres de séjour pour personnes âgées. Ces mutations démographiques, au Japon comme en France, mais aussi à l'échelle de la planète, s’accompagnent de transformations sociales, économiques et politiques profondes. 

Publicité

La société française n’a pas cru en sa jeunesse. Elle est inégalitaire et ne dépense pas assez pour la formation des jeunes. - Jean-Hervé Lorenzi

C'est un des défis importants qui attendent le monde de demain. Le pacte intergénérationnel tel qu'il a été pensé va devoir être modifié pour prendre en compte le poids relatif des différentes classes d'âge et garantir aux personnes âgées l'accès à des conditions de vie jugées satisfaisantes. 

Les politiques de ces vingt dernières années n’ont pas compris l’importance que représente la jeunesse pour un pays. - Jean-Hervé Lorenzi

Comment réinventer ce pacte entre générations et soutenir la jeunesse ? Le monde entier est-il condamné au vieillissement de ses populations et à la perte de vitesse de sa jeunesse ? Où la France en est-elle de sa transition démographique et à quels déséquilibres doit-on faire face aujourd’hui ? Quel est l’impact de l’affaiblissement quantitatif de la jeunesse sur nos économies ? Pour parler des défis de la transition démographique, nous avons fait appel au spécialiste Jean-Hervé Lorenzi, président du Cercle des Economistes et titulaire de la Chaire « Transitions démographique, transitions Économiques » de la Fondation du Risque.

Références sonores

  • Extrait du podcast « Le quart d’heure » de Céline Asselot (janvier 2021)
  • Extrait de « Kairo » de Kiyoshi Kurosawa
  • Extrait de « Manon des sources » de Claude Berri 
  • Leçon inaugurale d'Alain Supiot au Collège de France (29 novembre 2012)
  • Camille Peugny dans « Entendez-vous l’éco » le 26 novembre 2020

Références musicales

  • « Forever young » de Alphaville
  • « I need you » de Jon Batiste

L'équipe

Tiphaine de Rocquigny
Tiphaine de Rocquigny
Antoine Jourdan
Collaboration
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Production déléguée
Philippe Baudouin
Réalisation
Aliette Hovine
Collaboration
Mathilde Thon-Fourcade
Collaboration
Anne Depelchin
Réalisation