Thierry Bolloré, et Jean-Dominique Sénard, de Renault et Hiroto Saikawa de Nissan et Osamu Masuko de Mitsubishi prennent la pose après avoir annoncé la création d'un nouvel organe chargé de gérer leur alliance.
Thierry Bolloré, et Jean-Dominique Sénard, de Renault et Hiroto Saikawa de Nissan et Osamu Masuko de Mitsubishi prennent la pose après avoir annoncé la création d'un nouvel organe chargé de gérer leur alliance.
Thierry Bolloré, et Jean-Dominique Sénard, de Renault et Hiroto Saikawa de Nissan et Osamu Masuko de Mitsubishi prennent la pose après avoir annoncé la création d'un nouvel organe chargé de gérer leur alliance. ©Getty - Kyodo News
Thierry Bolloré, et Jean-Dominique Sénard, de Renault et Hiroto Saikawa de Nissan et Osamu Masuko de Mitsubishi prennent la pose après avoir annoncé la création d'un nouvel organe chargé de gérer leur alliance. ©Getty - Kyodo News
Thierry Bolloré, et Jean-Dominique Sénard, de Renault et Hiroto Saikawa de Nissan et Osamu Masuko de Mitsubishi prennent la pose après avoir annoncé la création d'un nouvel organe chargé de gérer leur alliance. ©Getty - Kyodo News
Publicité
Résumé

En début de semaine, Renault a accepté d’étudier la proposition de fusion avec l’italo-américain Fiat-Chrysler. Cette fusion élèverait le futur groupe automobile au troisième rang mondial. Pourquoi ces deux géants veulent-ils fusionner ? Quels sont les risques d'une fusion ?

avec :

Philippe Chalmin (Professeur d'économie à l'université de Paris Dauphine.), Patricia Charléty (professeure d’économie et de finance à l’ESSEC), Bernard Jullien (Maître de conférence en économie à l'Université de Bordeaux et directeur du Gerpisa (Groupe d'Etude et de Recherche Permanent sur l'Industrie et les Salariés de l'Automobile)).

En savoir plus

Après avoir achevé hier notre série sur l’économie de l’alimentation, c’est un débat d’actualité économique que nous vous proposons comme chaque vendredi. Cette semaine a été marquée par le démarrage de l’une des plus grosses opérations de fusion qu’ait connues l’industrie automobile : le mariage entre Renault et Fiat Chrysler.

Un projet qui se heurte déjà à de nombreux obstacles et qui nous interroge sur les réussites et les échecs des fusions d’entreprises, à l’heure où la valeur en bourse de Bayer, qui a racheté Monsanto il y a un an, a perdu plus d’un tiers de sa valeur.

Publicité

Alors pourquoi certains mariages d’entreprises réussissent-ils quand d’autres échouent ? Le rapprochement crée-t-il nécessairement de la valeur ? Et que faut-il attendre d’une alliance entre Renault et Fiat-Chrysler ?  

Références musicales :

  • Générique : "Time is the enemy" de Quantic
  • "She'll drive the big car" de David Bowie
  • "A Time to Buy" de Katie Melua
Références

L'équipe

Arjuna Andrade
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Guillaume Ménard
Collaboration
Léa Sabourin
Collaboration
Louis Drillon
Collaboration