Intérieur d'une salle de cinéma ©Getty - Syed Shabab
Intérieur d'une salle de cinéma ©Getty - Syed Shabab
Intérieur d'une salle de cinéma ©Getty - Syed Shabab
Publicité
Résumé

Seul ou entre amis, pour se divertir ou se cultiver, aller au cinéma est entré dans nos moeurs depuis longtemps. Cinéma souvent dit central dans l'exception culturelle française. La politique culturelle spécifique quant à son financement ou son l’exploitation a-t-elle un impact sur nos pratiques ?

avec :

Joëlle Farchy (professeure à Paris 1, chercheure au Centre d’Economie de la Sorbonne et directrice de l'école des médias et du numérique de la Sorbonne), Julien Duval (Sociologue et chercheur), Christian Delage (Historien et réalisateur français, professeur à l'université Paris VIII.).

En savoir plus

Nous poursuivons notre série consacrée à l’économie du temps libre. Aujourd’hui, on s’intéresse à l’exception culturelle française et à la manière dont les politiques d’aide à la création transforment peut-être nos loisirs.

La France est l’un des pays qui soutient le plus ses artistes à travers des subventions, des quotas et des allègements fiscaux. Des dispositifs régulièrement pointés du doigt par le monde anglo-saxon qui dénonce une entrave à la libre-concurrence.

Publicité

Pourtant, malgré les attaques répétées, l’exception culturelle française se maintient et semble influencer nos façons d’occuper notre temps libre. Comment le soutien à la création modifie-t-il la relation des Français aux salles obscures ? 

Références sonores :

  • Jean-Luc Godard, La France dans vingt ans, 28 juil. 1966
  • François Truffaut, Parlons Cinéma, TVO, 1976
  • Colette Audry, Radio Nationale, 1946

Références musicales :

  • Générique : Time is the enemy / Quantic
  • Cinématographe / Boris Vian 
  • Le mépris / Georges Delerue 
Références

L'équipe

Arjuna Andrade
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Iseult Sicard
Collaboration
Aliette Hovine
Collaboration
Louis Drillon
Collaboration