Le confinement, un moindre mal ? ©Getty
Le confinement, un moindre mal ? ©Getty
Le confinement, un moindre mal ? ©Getty
Publicité
Résumé

Stopper l’économie pour sauver les vies, quoi qu'il en coûte : telle a été la première réaction du gouvernement français lorsqu’il a dû faire face à l’arrivée de l’épidémie sur le territoire. Mais que penser de cette option ? Et si l’arrêt de l’économie n’était pas tout aussi coûteux ?

avec :

Christian Gollier (Economiste de l’incertain et directeur de l’Ecole d’économie de Toulouse).

En savoir plus

Le confinement aurait permis de sauver la vie de 60 000 Français, d'après une étude de l’Ecole des hautes études en santé publique.  Nous aurions donc échappé à une véritable hécatombe.  La France, comme beaucoup d’autres pays, a fait le choix de la santé, aux dépens de l’économie… Mais faut-il vraiment sacrifier l’une pour garantir l’autre ? Quel prix notre société est-elle prête à payer pour sauver une vie ? Et qui du coronavirus ou de la pauvreté est le plus meurtrier ?

Tous les jours les êtres humains prennent des décisions qui sont des arbitrages entre leur espérance de vie et leur pouvoir d'achat. La vie n'a pas de valeur infinie, même pour nous-mêmes [...] Concernant le coronavirus, notre comportement génère une externalité négative en se déconfinant. - Christian Gollier

Publicité

Musique :

Extraits audio :

  • "Le coronavirus vu d'ailleurs", Les Pieds sur terre (17/04/2020)
  • "Le Salaire de la peur", Henri-Georges Clouzot (1953)
  • “La mort”, Vladimir Jankélévitch (1966)
Références

L'équipe

Tiphaine de Rocquigny
Tiphaine de Rocquigny
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Production déléguée
Philippe Baudouin
Réalisation
Bertille Bourdon
Collaboration
Paloma Soria Brown
Collaboration
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Chronique
Aliette Hovine
Collaboration