IBM est pionnier dans le domaine de la recherche quantique : l’entreprise a constitué le Quantum Network, un réseau de 140 entreprises et start-up dans le monde. ©Getty - picture alliance
IBM est pionnier dans le domaine de la recherche quantique : l’entreprise a constitué le Quantum Network, un réseau de 140 entreprises et start-up dans le monde. ©Getty - picture alliance
IBM est pionnier dans le domaine de la recherche quantique : l’entreprise a constitué le Quantum Network, un réseau de 140 entreprises et start-up dans le monde. ©Getty - picture alliance
Publicité
Résumé

Le 21 janvier, Emmanuel Macron a annoncé un plan d’envergure, à hauteur de 1,8 milliard d'euros, en faveur des technologies quantiques. Ces technologies, qui sortent à peine des laboratoires, ont un potentiel révolutionnaire pour l’informatique et l’industrie.

avec :

Christophe Jurczak (Co-fondateur du fond d'investissement Quantonation, premier fond d’investissement en technologies quantiques), Alexia Auffèves (Directrice de recherche au CNRS et à l’institut Néel, coordinatrice de Quantum Engineering Grenoble).

En savoir plus

C'est à partir des années 1990, et surtout depuis les années 2000, que la technologie est sortie des laboratoires, qu'on est passé de la science à l'ingénierie, et au produit. C'est pour cela qu'on parle d'ordinateurs, de communications, de senseurs quantiques. - Christophe Jurczak

Comme la France il y a quelques mois, l'Allemagne a annoncé mardi le déblocage de 2 milliards d'euros pour construire un ordinateur quantique d'ici 2025, ambitionnant comme la France de devenir un des pays leaders de cette technologie appelée à transformer l'informatique et l'industrie.

Publicité

La physique quantique exploite les propriétés surprenantes de la matière à l'échelle de l'infiniment petit (atome, ion, photon, électron...). Partout dans le monde, chercheurs et industriels travaillent à mettre au point des ordinateurs quantiques dont les performances ridiculiseraient celles des ordinateurs classiques, de nouveaux capteurs quantiques bien plus performants que les capteurs actuels, ou encore des systèmes de communication inviolables. Ces technologies quantiques relèvent de l'ingénierie issue de la physique quantique, émergeant au début du XXe siècle. Dans les années 1980, la découverte de nouvelles propriétés de la matière ouvre la voie à la deuxième révolution quantique au sein de laquelle nous nous trouvons actuellement.

Il ne faut pas essayer de diriger en avance les résultats de la recherche, il faut mettre en place des techniques d'interaction où les résultats inattendus que va produire la recherche fondamentale puissent être développés en termes d'innovation sans les avoir prévus à l'avance. - Alexia Auffèves

Des nouveaux algorithmes quantiques sont notamment adaptés à la résolution de problèmes de combinatoire complexes, qu’ils soient des problèmes d’optimisation, ou de modélisation bien plus fins. Faut-il encore que les ordinateurs quantiques soient aptes à lire ces algorithmes. Le potentiel immense de ces innovations est à l’origine d’une course internationale à la recherche quantique appliquée, à l’heure où celle-ci permettrait, en substance, d’intercepter des données comme d’en assurer une hyper-protection. 

Du chat de Schrodinger à l’ordinateur quantique universel avec des Q-bits supraconducteurs, comment cette physique nouvelle et ses applications industrielles peuvent-elles révolutionner des pans entiers de l’économie ? Pour en parler, nous avons fait appel à Alexia Auffeves, directrice de recherche au CNRS et à l’institut Néel (institut de recherche fondamentale en physique de la Matière Condensée) et coordinatrice de Quantum Engineering Grenoble et Christophe Jurczak, co-fondateur du fond d'investissement Quantonation, premier fond d’investissement en technologies quantiques.

58 min
59 min

Références sonores

Références musicales

  • "Children of the Internet" - Future Utopia Feat. Dave & Es Devlin
  • "I Ran All the Way" - Roni Bar Hadas

Pour aller plus loin

Références

L'équipe

Margaux Boulte
Collaboration
Marguerite Catton
Production déléguée
Philippe Baudouin
Réalisation
Aliette Hovine
Collaboration
Anne Depelchin
Réalisation