La transition énergétique allemande est en dessous des objectifs du gouvernement
La transition énergétique allemande est en dessous des objectifs du gouvernement
La transition énergétique allemande est en dessous des objectifs du gouvernement ©Getty - Shuige
La transition énergétique allemande est en dessous des objectifs du gouvernement ©Getty - Shuige
La transition énergétique allemande est en dessous des objectifs du gouvernement ©Getty - Shuige
Publicité
Résumé

L'Allemagne, qui dépend encore à 37% du charbon pour sa production électrique, a-t-elle loupé le coche des énergies renouvelables ? A la veille de l'annonce d'une loi climatique censée booster l'utilisation des énergies vertes, retour sur les défis de son "Energiewende", sa transition énergétique.

avec :

Michel Deshaies (géographe, professeur à l’Université de Lorraine.), Mireille Chiroleu-Assouline (Économiste, professeure à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

En savoir plus

C’est le dernier épisode de notre série consacrée à l’économie allemande à l’heure des doutes, une série intitulée « Allemagne : la fin d’un cycle ». Cette semaine, nous avons examiné les menaces qui pèsent sur le modèle de croissance allemand, et interrogé le tabou d’une éventuelle relance budgétaire. Après avoir arpenté hier les Länder d’est en ouest, c’est le grand défi de la transition écologique qui nous attend aujourd’hui. L’Allemagne a choisi très tôt de se tourner vers les énergies renouvelables et de sortir du nucléaire d’abord et du charbon ensuite. Mais malgré des investissements considérables, la filière éolienne patine et le charbon, fort émetteur de CO2, continue de fournir près de 40% de l’électricité allemande. L’Allemagne est-elle en train de rater sa transition énergétique ? 

Références sonores : 

Publicité
  • Angela Merkel inaugure le parc éolien d’Arkona en avril 2019
  • Dimitri Pescia, chargé des politiques de coopération européennes de l’énergie du think-tank Agora Energiwende, qui travaille avec les gouvernements allemands depuis sa création en 2011
  • Claudia Kemfert, spécialiste des questions d'énergie et d'environnement de l'Institut allemand pour la recherche économique sur les lobbies du charbon 

Musiques : 

  • Générique : Time is the enemy / Quantic 
Références

L'équipe

Charlotte Roux
Réalisation
Marguerite Catton
Production déléguée
Paloma Soria Brown
Collaboration
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Chronique
Aliette Hovine
Collaboration
Anne Depelchin
Réalisation