Un trader de Wall Street donne un ordre le 19 octobre 1987, le "lundi noir", lorsque la bourse s'était effondrée
Un trader de Wall Street donne un ordre le 19 octobre 1987, le "lundi noir", lorsque la bourse s'était effondrée ©AFP - MARIA BASTONE / AFP
Un trader de Wall Street donne un ordre le 19 octobre 1987, le "lundi noir", lorsque la bourse s'était effondrée ©AFP - MARIA BASTONE / AFP
Un trader de Wall Street donne un ordre le 19 octobre 1987, le "lundi noir", lorsque la bourse s'était effondrée ©AFP - MARIA BASTONE / AFP
Publicité

Avec la création de nouveaux marchés financiers, le travail des mathématiciens va croiser celui des traders afin de minimiser les risques dans un environnement où la notion d’incertitude se situe pourtant au cœur des mécanismes d’achat et de vente. Mais peut-on vraiment calculer le hasard ?

Avec

Aujourd’hui encore, nous examinons l’économie dans une boule de cristal. Peut-on prévoir l’avenir grâce à des modèles et des statistiques ? Le monde de la finance n’est pas épargné par cette tentation d’entrevoir le futur et plus que jamais les mathématiciens veulent faire mentir Jocaste lorsqu’elle déclare dans la pièce de Sophocle que « la destinée mène (l’homme) » et que « rien ne lui est prévisible ».

qu’est-ce que les maths ont apporté à la finance ? Peut-on vraiment calculer le hasard et à quel prix ? C'est les questions auxquelles nous allons tenter de répondre avec Nicole el Karoui, professeur émérite à l’université Pierre-et-Marie-Curie.

Publicité

Dans le monde économique, le passé n’est souvent pas une information suffisante pour prévoir le futur. Le monde économique apprend très vite : il anticipe, il analyse, il digère les phénomènes qu’il voit apparaître ce qui fait que le futur est assez différent du passé. Les prévisions ne marchent pas très bien : la question est de savoir si l’on peut quand même faire quelque chose. - Nicole el Karoui

Dans l’organisation des marchés et dans la gestion des risques, il faut prendre en compte les structures - les normes comptables, la régulation… Un marché, c’est un ensemble global d’acteurs, de risques, et de problématiques de plus en plus internationalisées. - Nicole el Karoui

Les mathématiques, ça met de l’ordre. Ça oblige les gens à appeler un chat un chat. Après, chacun a une technique et elle n’est jamais la vérité absolue. Tous les modèles sont des approximations : au début, on met de côté les choses qui n’ont pas l’air les plus déterminantes, mais au fur et à mesure que l’on comprend mieux les risques, certaines choses qui semblaient mineures prennent de l’importance. Dans la culture de l’incertain, il faut avoir l’habitude de considérer qu’on est toujours approximatif, un peu à côté de la plaque : c’est dans la structure même. - Nicole el Karoui

Références sonores

  • Extrait de “Ma nuit chez Maud” d’Eric Rohmer (1969)
  • Extrait du documentaire d’Envoyé spécial “Matif : (argent, drogue, alcool) le stress du trader” (1990)
  • Extrait de la conférence du prix Nobel Myron Scholes à la Smith Business School en 2010
  • Extrait du film  « Margin Call » de J.C. Chandor (2012)

Références musicales

  • M  – « L’amour ma thématique »
  • First Aid Kit – « On the Road Again »

L'équipe