Chevreuil, vaches, chapons : la boutique d'un boucher au XVIIe siècle par le peintre Frans Snyders
Chevreuil, vaches, chapons : la boutique d'un boucher au XVIIe siècle par le peintre Frans Snyders ©Getty
Chevreuil, vaches, chapons : la boutique d'un boucher au XVIIe siècle par le peintre Frans Snyders ©Getty
Chevreuil, vaches, chapons : la boutique d'un boucher au XVIIe siècle par le peintre Frans Snyders ©Getty
Publicité

Du pâté au Moyen-Âge aux disettes de la Révolution en passant par l'introduction de la viande de bœuf à la table du roi Louis XVI, la consommation de la viande en France suit un mouvement loin d'être linéaire. Marqueur social entre tous, la consommation carnée rythme l'histoire de France.

Avec
  • Madeleine Ferrières Historienne
  • Bruno Laurioux Professeur en histoire médiévale à l’université de Tours.

C’est une série consacrée à la viande que nous vous proposons cette semaine, depuis les premières prises de chasse de l’homo habilis il y a deux millions d’années jusqu’aux chaînes de production contemporaines.

Demain, on s’intéressera à la filière viande : quel est l’itinéraire d’un bifteck, des prairies à nos assiettes ? Mercredi, ce sont les conditions de travail dans les abattoirs qui nous occuperont, après la multiplication des scandales largements médiatisés, et jeudi, enfin, on tentera de dessiner l’avenir des relations entre l’homme et l’animal. Mais tout d’abord, retour sur l’histoire de notre alimentation carnée.

Publicité

Au Moyen-Âge, le pâté est en croûte, ce qui est lié à un moment dans le repas qui s'individualise progressivement et à une sorte de consommation proche de la street food : on va dans la rue, on avale un pâté chaud. - Bruno Laurioux

En savoir plus : Manger des animaux ?
Les Pieds sur terre
28 min

Références sonores : 

  • Extrait du Bourgeois Gentilhomme, IV, 1 de Molière  / interprété  par Maurice Escande de l’Académie Française
  • Benoit Descamps / Concordance des temps  - France Culture (22/10/2016)
  • Laurent Feller / La fabrique de l’histoire - France Culture (02/04/2018)

Musiques : 

  • Symphonies pour les soupers du roy, suite n°2 / Michel-Richard Delalande
  • Meat is murder / The Smiths

L'équipe