Palais de l'électricité, exposition universelle de 1900, Illustration du journal "Le Petit Parisien", 1900,
Palais de l'électricité, exposition universelle de 1900, Illustration du journal "Le Petit Parisien", 1900,
Palais de l'électricité, exposition universelle de 1900, Illustration du journal "Le Petit Parisien", 1900, ©Getty - Leemage
Palais de l'électricité, exposition universelle de 1900, Illustration du journal "Le Petit Parisien", 1900, ©Getty - Leemage
Palais de l'électricité, exposition universelle de 1900, Illustration du journal "Le Petit Parisien", 1900, ©Getty - Leemage
Publicité
Résumé

Présent dans la nature, l'électricité est arrivée réellement dans la vie des Hommes à la fin du XIXe siècle. Auréolée d'un caractère magique, la fée électricité a révolutionné nos vies; nous retraçons son histoire.

avec :

Gérard Borvon (Ancien formateur en histoire des sciences à l'IUFM de Bretagne), Alain Beltran (Directeur de recherche au CNRS.).

En savoir plus

Deuxième jour de notre série consacrée à l’économie de l’électricité. Hier, nous avons tenté d’expliquer la hausse du prix du kilowatt-heure près de 20 ans après l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité. Demain, nous allons nous glisser dans les chaines de montage des voitures électriques, avant d’interroger jeudi l’avenir du mix énergétique français. Mais d’abord, penchons-nous sur le berceau de la fée électricité.

La science électrique s’est constituée dès les années 1830 mais il faut attendre l’invention de la lampe à incandescence par Thomas Edison en 1879 pour que l’électricité devienne un véritable phénomène de société. L’exposition internationale de 1881 à Paris apparait comme la grande vitrine de ce symbole de modernité transportant les visiteurs « dans un de ces palais féeriques que rêve l’imagination des poètes » comme l’écrit alors le romancier Louis Figuier.

Publicité

Références :

  • Lecture d'un extrait de 1900 de Paul Morand,Éditions de France, 1931
  • François Caron dans Les chemins de la connaissance, France Culture, 30/01/1995
  • Lecture d'un extrait de Paris au XXème siècle de Jules Vernes, écrit en 1860, publié par par Hachette et Le Cherche midi associés en 1994
  • INA  La centrale électrique de la Plaine Saint-Denis, Journal France Actualités, 29/01/1943 
  • Fabienne Cardot dans Les chemins de la connaissance, France Culture, 30/01/1995

Références musicales : 

  • Générique : "Time is the enemy" de Quantic
  • « 40 watt bulb » de Ben Weaver 
  • « Electricity » de Talking Heads 
Références

L'équipe

Arjuna Andrade
Collaboration
Cédric Fuentes
Collaboration
Elisabeth Miro
Réalisation
Julie Delabrosse
Collaboration
Aliette Hovine
Collaboration
Louis Drillon
Collaboration