.
.
.  ©Maxppp - © Frantz Bouton
. ©Maxppp - © Frantz Bouton
. ©Maxppp - © Frantz Bouton
Publicité
Résumé

Quelles menaces pour la démocratie représentent les "fausses informations" ? Christophe Deloire, délégué général de Reporters sans frontières, et la chercheuse Camille François, spécialiste des réseaux sociaux, en discutent dans "Esprit de justice".

avec :

Camille François (Directrice de recherche et d’analyse chez Graphika, entreprise d'analyse de réseau, spécialisée dans les enquêtes sur les menaces des médias sociaux, chercheure à Harvard.), Christophe Deloire (Secrétaire général de Reporters sans frontières).

En savoir plus

La plaie des infoxs pour la démocratie est désormais bien connue, mais l’on ne prend conscience que progressivement de l’exploitation stratégique qui peut en être faite par certains États (autoritaires) pour déstabiliser d’autres États (démocratiques). Comment caractériser cette nouvelle guerre informationnelle, et surtout comment la combattre ? 

Ce sont les questions auxquelles Esprit de justice tente de répondre en compagnie de Camille François, directrice de l’innovation à Graphika, chercheuse affiliée au Berkman-Klein Center à Harvard, auteure avec Herbert Lin, de « Cartographier un angle mort : la surprise stratégique des opérations informationnelles russes sur les réseaux sociaux en 2016 » (Revue Hérodote, 3ème trimestre 2020) ; et de Christophe Deloire, journaliste, secrétaire général de Reporters sans frontières et président du Forum sur l'information et la démocratie

Publicité

Déstabiliser les États démocratiques

Il y a eu plusieurs (interventions russes, ndlr.) en 2020 dont certaines visaient l'élection présidentielle et avaient commencé dès 2019. Une campagne a été conduite depuis le Ghana, une autre depuis le Mexique. Il y a également eu des campagnes qui ont embauché des journalistes indépendants qui ne savaient pas qu'ils travaillaient pour les campagnes russes, visant respectivement la gauche socialiste américaine et l'extrême droite américaine. Camille François

Souvent, on imagine que la guerre informationnelle, c'est essentiellement ou uniquement des contenus de propagande envoyés à destination des démocraties. Mais en fait, elle consiste aussi, in fine, à changer les médias dans les démocraties elles-mêmes, à changer l'ordre mondial de l'information. Christophe Deloire

Les Chinois, par les grands sommets qu'ils organisent sur l'information, sur les médias, par leur travail dans les organisations internationales sur l'ensemble des questions relatives aux droits de l'homme, notamment sur les questions informationnelles, essaient de modifier le droit international sur ces questions et essaient, par des formations, des financements, de changer la culture journalistique dans un certain nombre de pays. Christophe Deloire

Les enjeux de la guerre informationnelle

Les questions liées à la désinformation ont été abordées avec beaucoup de retard par rapport à d'autres enjeux de modération des contenus sur Internet. Par exemple, quand on prend le cas des contenus terroristes, ça a été très vite une priorité pour la Silicon Valley. (...) Ça n'a pas été le cas sur la désinformation, il y a eu un angle mort sur ces questions-là et du retard à prendre le sujet avec le sérieux qu'il mérite. Camille François

Il faut être capable de séparer les questions de l'ordre de la cybersécurité, des campagnes d'influence géostratégiques, et les questions de l'ordre de l'organisation de l'espace public sur Internet. Ces deux enjeux sont liés, mais ce sont quand même des enjeux très différents auxquels on doit apporter des réponses différentes. Camille François

Pour en savoir plus 

Sur Christophe Deloire
Sa présentation par l'ONG Reporter Sans Frontières dont il est secrétaire général
• La page de l'ONG Reporter Sans Frontières
• La page du Forum sur l'information et la démocratie

Sur Camille François
La Française Camille François parmi les 35 Innovators Under 35, portrait de la chercheuse par le journal en ligne les Échos Start
Sa présentation sur le site de Graphika, entreprise spécialisée dans les réseaux sociaux où elle est directrice de l'innovation (en anglais)
Sa présentation sur le site du Berkman-Klein Center à l'université d'Harvard où elle est chercheuse affiliée (en anglais) 

À réécouter : Faits alternatifs : pourquoi notre cerveau est-il pris en défaut ?

Extraits musicaux 

Morceau choisi par Christophe Deloire : "Choses nouvelles" par Bertrand Belin - Album : Person (2019) - Label : Wagram Music / Cinq 7

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Morceau "Bam Bam" par Sister Nancy - Album : One Two (1982) - Label : Techniques.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Antoine Garapon
Antoine Garapon
Antoine Garapon
Production
Jeanne Delecroix
Collaboration
Léa Nkamleun Fosso
Collaboration
Sandrine Chapron
Collaboration