Assesseurs préparant les élections législatives et le référendum du 18 mars 1936, organisé pour faire approuver par la population allemande la remilitarisation de la Rhénanie
Assesseurs préparant les élections législatives et le référendum du 18 mars 1936, organisé pour faire approuver par la population allemande la remilitarisation de la Rhénanie ©Getty - Weinrother/FPG/Archive Photos
Assesseurs préparant les élections législatives et le référendum du 18 mars 1936, organisé pour faire approuver par la population allemande la remilitarisation de la Rhénanie ©Getty - Weinrother/FPG/Archive Photos
Assesseurs préparant les élections législatives et le référendum du 18 mars 1936, organisé pour faire approuver par la population allemande la remilitarisation de la Rhénanie ©Getty - Weinrother/FPG/Archive Photos
Publicité

Droit et nazisme : deux notions incompatibles ? C'est pourtant à ce rapprochement qui peut sembler à première vue paradoxal que Johann Chapoutot consacre son dernier ouvrage "La Loi du sang : penser et agir en nazi" paru chez Gallimard.

Avec
  • Rainer Maria Kiesow Juriste et Directeur d'études à l'Ehess
  • Johann Chapoutot Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne - Paris IV

Antoine Garapon s'entretient avec Johann Chapoutot des fondements normatifs et juridiques de l'idéologie nazie. Et nous ouvre de nouvelles perspectives pour penser le droit aujourd'hui.

  • Avec le reportage de Sophie Bober auprès de Christian Ingrao, historien et chargé de recherche au CNRS-IHTP, spécialiste du nazisme et de l'histoire culturelle du militantisme nazi
  • Et l'agenda de Laure de Vulpian