France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

La loi française n’interdit pas le blasphème contrairement à de nombreux pays notamment arabes. Elle ne protège pas en effet la religion des critiques ou de la satire qui relèvent de la liberté d’expression. Toutefois, elle sanctionne les injures et les provocations à la discrimination, à la haine, à la violence, à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de son appartenance ou sa non-appartenance à une religion déterminée comme elle réprime également l’apologie du crime.

Comment alors trouver l’équilibre entre ces deux principes ? Jusqu’où ne pas aller trop loin en matière de caricature et plus généralement de satire dans une démocratie ? Comment les jugent tracent-ils au cas par cas la limite incertaine entre la satire et l’insulte ? Ne sont-ils pas condamnés à la tâche impossible de trouver une mesure à la démesure ? Le juge serait-il le gardien de la morale du bien rire ? Mais, réplique-t-il, il ne fait pas respecter une nouvelle loi morale mais la *loi du genre * : on peut rire de tout mais pas partout et n’importe quand, c’est-à-dire à condition de ne pas mélanger les genres pour ne pas déstabiliser le public.

Publicité

Quels poids ? Quelles mesures ? Cela sera le thème de l’émission d’aujourd’hui.

Avec l’agenda de Laure de Vulpian,

Et le reportage de Sophie Bober aux côtés d' Olivier Mongin, philosophe, directeur de la publication de la revue Esprit, auteur de "De quoi rions-nous ?" (Hachette Litt, 2007)

Références

L'équipe

Antoine Garapon
Antoine Garapon
Antoine Garapon
Production
Anne Kobylak
Réalisation
Sophie Bober
Collaboration