Musée Réattu à Arles
Musée Réattu à Arles - Crédit Musée Réattu
Musée Réattu à Arles - Crédit Musée Réattu
Musée Réattu à Arles - Crédit Musée Réattu
Publicité

Cette semaine Esprit des Lieux vous emmène à Arles découvrir Le Musée Réattu, un lieu unique, vieux de plusieurs siècles, dans lequel dialogue les œuvres et les époques.

Avec
  • Daniel Rouvier Directeur du Musée Réattu à Arles
  • Marianne Tricoire Conservatrice
  • Bouzid Sabeg Directeur du patrimoine mondial de la ville d’Arles
  • Annabelle Aoun Blanco Artiste photographe

Le Musée Jacques Réattu est un lieu fascinant… On peut en déambulant dans ses salles observer la course du Rhône et voir des dessins de Picasso, passer d’un arbre-totem à une immense toile de Baya, jeter un œil sur des sculptures anciennes et prêter l'oreille à des installations sonores.

Il s'agit d'un musée moderne d’un peu plus de 150 ans, qui vit sa vie dans une grande et vieille bâtisse de la fin du XVème siècle, l’ancien grand-prieuré de l’Ordre de Malte comme l'explique son directeur Daniel Rouvier : "Les chevaliers de Malte ont implanté lé bâtiment au bord du Rhône. Un véritable choix spirituel. Le musée est face au fleuve, il tourne un peu le dos à la ville, mais il fait la jonction entre les deux."

Publicité
Gargouille de la façade du Musée Réattu
Gargouille de la façade du Musée Réattu
- Crédit Musée Réattu

Jacques Réattu, peintre arlésien néo-réaliste du 18ème siècle, rachète en 1796 un des bâtiment pour y installer sa maison et son atelier. C'est par cette installation dans ce lieu que s'annonce le futur musée des Beaux-Arts d'Arles. Jacques Réattu peignit jusqu'à sa mort en 1833 dans sa demeure, et c'est sa fille qui léguera le lieu à la ville en 1875 qui va alors le transformer en un musée dans lequel les oeuvres dialoguent avec l'architecture ancienne. "Le musée Réattu étant un monument, aucune salle n'est identique, aucune salle n'a la même dimension, la même hauteur de plafond, la même ouverture" raconte d'ailleurs Daniel Rouvier, ce qui confère au lieu une atmosphère si particulière.

Le Musée Jacques Réattu est classé monument historique depuis 1958, comme d’autres illustres lieux de cette petite ville anciennement ouvrière et aujourd’hui presque totalement dévouée au tourisme culturel, à la différence près que le musée Reattu témoigne autant du passé que de l’avenir de la cité carmaguaise, et dans ce rôle il est bien de son temps.

Salle d'exposition du Musée Réattu à Arles
Salle d'exposition du Musée Réattu à Arles
- Crédit Musée Réattu

Comme le raconte la conservatrice Marianne Tricoire, le Musée Réattu "est un lieu composite, chacun peut y voir ce qu'il veut. On peut voir l'aspect plus médiéval du bâtiment, le côté habité de l'atelier de Jaques Réattu. J'y vois aussi la partie contemporaine, j'y vois comment les monuments sont toujours vivants. Que l'on n'est pas seulement dans des vieilles pierres, mais qu'on est dans un lieu habité, où des gens travaillent, où l'on expose des oeuvres."