Dessin tiré de l'ouvrage de Régis Franc "La ferme de Montaquoy"
Dessin tiré de l'ouvrage de Régis Franc "La ferme de Montaquoy" - Crédit Régis Franc - Presses de la Cité
Dessin tiré de l'ouvrage de Régis Franc "La ferme de Montaquoy" - Crédit Régis Franc - Presses de la Cité
Dessin tiré de l'ouvrage de Régis Franc "La ferme de Montaquoy" - Crédit Régis Franc - Presses de la Cité
Publicité

Cette semaine Esprit des Lieux vous emmène visiter la ferme du Montaquoy dans le Gatinais. Une exploitation agricole tombée en désuétude comme tant d'autres avant qu'une des descentes du propriétaire ne se décide à la faire revivre.

Que faire d’une ferme vidée de ses bêtes et de ses ouvriers agricoles depuis des lustres ? Que faire des outils et des meubles d’un autre temps qui encombrent le grenier ? Et comment renouer avec la terre quand on a toujours vécu dans des grandes villes ? Les propriétaires de la ferme endormie de Montaquoy se sont posé ces questions et bien d’autres, mais avant d’avoir toutes les réponses, ils ont décidé que la ferme familiale devait rester une ferme, et renaître en tant que telle. Un bel héritage et un grand dilemme, que faire d’une ferme ou dans une ferme quand on a passé toute sa vie dans des grandes villes comme Paris ou Londres ? Regis Franc l’écrivain, scénariste, dessinateur et auteur de bande dessinée n’avait jamais vécu à la campagne avant que son épouse Valentine, elle costumière de théâtre et de cinéma de profession, n’hérite de cette ferme familiale.

Après quelques années passées à la Ferme de Montaquoy, Régis Franc ne s’est pas transformé pour autant en gentleman Farmer, mais, cultivant ses dons de raconteur d’histoires, de fouineur et de dessinateur, il a mis ses talents au service de la mémoire du lieu et de ceux qui l’ont habité et l’ont fait vivre pendant des décennies, une histoire familiale, sur trois générations, pour résumer un siècle de paysannerie française…

Publicité
"La ferme de Montaquoy" de Régis Franc
"La ferme de Montaquoy" de Régis Franc
- Crédit Presses de la Cité

Le cadre bucolique de cette ferme aurait pu servir aussi bien au film 1900 de Bernardo Bertolucci, comme le rappelle Régis Franc, ou à un autre classique Partie de campagne, que Jean Renoir a réalisé durant l’été 1936… Mais à l’heure qu’il est, dans ses décors sans âge, c’est un autre film qui se joue sur place, très contemporain et tout aussi romanesque : c’est l’histoire d’une belle ferme endormie et d’un vieux couple charmant qui compte bien lui redonner vie. On ne sait pas si à la fin de ce conte moderne la ferme de Montaquoy redeviendra une ferme, ni à quoi elle ressemblera, mais avec les protagonistes de cette belle histoire, on aimerait follement y croire.

L’histoire de la ferme de Montaquoy, passé et présent, est joliment racontée dans un livre écrit et illustré par le dessinateur Régis Franc récemment paru aux éditions Presses de la Cité. Cette ferme située à 50 kilomètres au sud-est de Paris, pas loin de la Forêt de Fontainebleau, c’est la sienne.