Façade de l'immeuble du 11bis rue Pierre Nicole à Paris
Façade de l'immeuble du 11bis rue Pierre Nicole à Paris - Crédit Google Street View
Façade de l'immeuble du 11bis rue Pierre Nicole à Paris - Crédit Google Street View
Façade de l'immeuble du 11bis rue Pierre Nicole à Paris - Crédit Google Street View
Publicité

Cette semaine Esprit des lieux vous emmène visiter un lieu étrange : un immeuble construit en 1980 où se mêlent fausses ruines, fresque et matériaux modernes. Situé au 11bis de la rue Pierre Nicole dans le 5e arrondissement de Paris, cette construction suscite la curiosité et l'étonnement.

Avec
  • Pacôme Thiellement écrivain, essayiste, vidéaste
  • Patrick Demanche Architecte
  • Ncoc Duong Varoqui Artiste plasticienne
  • Alain Peskine Architecte
  • Jean-Pierre Roullé Architecte

En se baladant dans le cinquième arrondissement de Paris, nombreux sont les passants qui depuis plus de quarante ans sont surpris par la façade d'un immeuble. Il s'agit du n°11bis de la rue Pierre Nicole, à proximité du Val-de-Grâce. Ce ne sont pas les carrés de céramique blanche qui habillent le bâtiment qui attirent le regard mais plutôt le contraste provoqué avec le rez-de-chaussée de l'immeuble. Ce dernier imite en effet de fausses ruines antiques, inspirées de celles de Pompéi, et offre en plus une fresque au style ancien mais laissant découvrir des personnages et des objets modernes. Un mélange des genres et des époques qui fait de cet immeuble un objet architectural ovniesque dans le paysage parisien.

Pacôme Thiellement, auteur de "Paris des profondeurs", devant la fresque de Ncoc Duong Varoqui.
Pacôme Thiellement, auteur de "Paris des profondeurs", devant la fresque de Ncoc Duong Varoqui.
- Crédit Tewfik Hakem

Les lycéens d'à côté l'appellent d'ailleurs "la grotte" et l'écrivain Pacôme Thiellement, qui lui consacre un chapitre au début de son ouvrage Le Paris des profondeurs, publié en début d'année aux éditions du Seuil, en parle comme d'"un secret en pleine lumière, une épiphanie sculptée à même la pierre". Et c'est vrai que ce lieu est déroutant. Des vestiges de ruines qui rappellent Pompéi et une fresque tout aussi mystérieuse : le décor est surprenant. Qu'est-ce qui est factice, qu'est-ce qui est vrai dans cette mise en scène ?

Publicité
Fresque de Ncoc Duong Varoqui au 11bis rue Pierre Nicole
Fresque de Ncoc Duong Varoqui au 11bis rue Pierre Nicole
- Crédit Pacôme Thiellement, "Le Paris des profondeurs", Seuil

Pour percer le mystère de cet immeuble, Pacôme Thiellement a accepté pour nous de jouer le guide le temps d'une visite. Il nous fait rencontrer les différents protagonistes de ce projet atypique : les architectes Patrick Demanche,  Alain Peskine, Daniel Bertrand et Jean-Pierre Roullé qui ont dessiné et construit l'immeuble en 1980 ainsi que l'artiste plasticienne Ncoc Duong Varoqui, qui a réalisé la fresque.

Crypte de Saint Denis
Crypte de Saint Denis
- Crédit Pacôme Thiellement, "Le Paris des profondeurs", Seuil

Enfin pour rajouter au mystère et à la symbolique, Pacôme Thiellement nous explique durant la visite qu'en face de l'immeuble, à l'emplacement de l'ancienne nécropole de Lutèce, se trouve une crypte, dans laquelle Saint Denis baptisait les premiers chrétiens : un lieu d'origine en face d'une fresque qui raconte un monde moderne voué à disparaître, se résumant ainsi dans les mots de notre guide : "Là Paris commence, ici Paris finit."

L'équipe