Demain, quels enfants pour quelle planète? ©AFP - Mike PERSSON / AFP
Demain, quels enfants pour quelle planète? ©AFP - Mike PERSSON / AFP
Demain, quels enfants pour quelle planète? ©AFP - Mike PERSSON / AFP
Publicité
Résumé

La pollution est le thème de notre premier rendez-vous #SauverLePrésent avec Le Parisien, Konbini News et Usbek & Rica, alors que les études se multiplient pour démontrer les effets nocifs de la pollution sur les enfants, et que les lycéens sont nombreux à se mobiliser pour le climat,

avec :

Emilie Torgemen (Journaliste environnement), André Cicolella (Chimiste et toxicologue, président de l'association Réseau Environnement Santé (RES), spécialiste de l’évaluation des risques sanitaires), Annie Thébaud-Mony (Sociologue de la santé, directrice de recherches honoraire à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), présidente de l'association Henri Pézerat (santé, travail, environnement.)), Antoine Soulas (Membre de Youth for Climate Paris).

En savoir plus

Et si la question écologique n’était pas seulement quelle planète allons-nous laisser à nos enfants mais bien quels enfants allons-nous laisser à la planète ? Et c’est bien le sens de #SauverLePrésent. Derrière ce collectif : le magazine Usbek & Rica, le site Konbini news, le quotidien Le Parisien Aujourd’hui en France et France Culture, qui s’associent cette année pour proposer des enquêtes, analyses, décryptages mais aussi des solutions afin de continuer à sensibiliser le plus grand nombre sur la question de l’environnement.

Et pour commencer nous avons choisi de parler des enfants et des jeunes car ils sont en première ligne. En effet, toutes les données convergent pour dresser un tableau inquiétant de la manière dont ils sont affectés : des substances toxiques sont présentes dans les organismes des enfants dès la naissance, comme le montre le tout récent rapport de Santé publique France… et puis Le Parisien et Konbini news ont investigué sur les taux de pollution de l’air autour et dans les écoles ; nous reviendrons sur le contenu de leurs enquêtes dans cette émission.

Publicité

Enfin, si les enfants et les jeunes sont les premières victimes de la pollution, forment-ils une génération plus consciente, engagée, une génération qui sera à même de faire bouger les choses de manière décisive ? A la veille d’une nouvelle grève scolaire pour le climat, le 20 septembre, nous poserons ces questions à un étudiant mobilisé depuis trois ans sur le sujet. 

Avec :

  • André Cicolella, chimiste toxicologue, enseignant à SciencesPo Paris, président du Réseau Environnement Santé (RES) et auteur notamment de Toxique planète (Seuil, 2013).

L'enjeu est aussi un enjeu transgénérationnel, on transmet un héritage toxique aux générations futures, d'où l'importance de protéger au maximum cette période sensible de la grossesse et de la petite enfance.

98% des Français sont pour l'arrêt des pesticides, il y a un consensus large.

On a un constat qui a été fait à l'Assemblée générale de l'ONU : le monde entier est confronté à une épidémie de maladies chroniques, André Cicolella. 

  • Annie Thébaud-Mony, sociologue de la santé, directrice de recherche à l’INSERM et auteure notamment de Travailler peut nuire gravement à votre santé (La Découverte, 2016) et La science asservie (La Découverte, 2014).

Il faut arrêter de penser qu'il y a un risque acceptable. Le risque n'est pas acceptable.

Avec l'incendie de Notre-Dame de Paris, 400 tonnes de plombs se sont volatilisées en micro poussières au centre de Paris. 400 tonnes c'est 4 fois le total des émissions pour une année sur la France entière.

La toxicité des pesticides est diluée absolument partout, la seule mesure politique correcte d'un point de vue de santé publique serait leur interdiction totale comme cela a été fait pour l'amiante, Annie Thébaud-Mony.

  • Antoine Soulas, membre de Youth for Climate Paris, et l'un des initiateurs des grèves étudiantes pour l'environnement à Paris.

Cela ne suffira pas de s'indigner et de marcher dans la rue, ce qu'il va falloir faire aujourd'hui c'est paralyser le système car la voie démocratique ne suffira pas à régler le problème. Il va falloir désobéir.

Tout était déjà là dans les années 70, il faut se poser la question de pourquoi ça n'a pas marché. 

On peut prendre n'importe quel désastre écologique au sens large, à chaque fois la cause c'est l'organisation économique capitaliste du monde. Tant qu'on n'a pas saisi ça on ne peut pas agir, Antoine Soulas.

  • Emillie Torgemen, journaliste environnement au Parisien.

85% des établissements qui accueillent les enfants en Ile-de-France sont au-dessus des taux de l'OMS.

Pour la pollution de l'air les scientifiques font des constats qui sont connus, mais les solutions aussi existent, Emilie Torgemen. 

Retrouvez l'enquête sur les polluants du quotidien sur le site de Santé publique France.

Lien vers le site de l'Association Respire

Retrouvez le dossier de presse de l'opération Zéro Phtalates

Illustrations sonores :

  • Reportage d'Allan Henry pour Konbini News (2019).
  • Extrait de l’interview de Roger Genet par Véronique Rebeyrotte sur France Culture le 03 septembre 2019.
  • Extrait de La Grande Table sur France Culture avec Sébastien Bohler, 19 juin 2019.
  • Extrait du clip de L’Appel des jeunes d’Ile de France pour la grève du climat, 15 mars 2019.
  • The Beatles, Blackbird (1968).
  • Billie Eilish, Bad guy (2019)
  • Féloche, Silbo (2013).
  • Eddy Vedder, Society (2007).

Pour aller plus loin :

4 min
38 min
28 min
43 min

La leçon de choses de Sophie Bober :

Avec le réalisateur Cedric Kahn, auteur du film Fête de famille (sortie le 04 septembre).

Références

L'équipe

Louise Tourret
Louise Tourret
Louise Tourret
Production
Avril Ventura
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Sophie Bober
Collaboration