Écriture sur papier à l'encre noir ©Getty - Pascal Biomez
Écriture sur papier à l'encre noir ©Getty - Pascal Biomez
Écriture sur papier à l'encre noir ©Getty - Pascal Biomez
Publicité
Résumé

Peut-on dater l'apparition de l'écriture ? Quels sont les premiers supports utilisés ? Comment les premiers écrits circulaient-ils ? A partir de quand invente-t-on l'alphabet tel qu'on le connaît aujourd'hui ?

avec :

Carole Roche-Hawley (Directrice de recherche au CNRS au laboratoire Orient et Méditerranée, co-responsable de l'école de langues anciennes de Sorbonne Université), Jean-Jacques Glassner (Directeur de recherche émérite au CNRS, Histoire et ARchéologie de l’Orient Cunéiforme (HAROC)).

En savoir plus

Chaque seconde, plus de deux-cent mille messages sont envoyés dans le monde, et chaque jour, près de trois-cent-six milliards de mails sont expédiés. En moyenne, quarante mots sont écrits par minute, sur un clavier. Ces innombrables conversations mobiles sont souvent ponctuées d’emojis. Le dessin d’un pouce en l’air signifie désormais « Ok, bien reçu ». Ces messages s’apparenteraient presque à des hiéroglyphes contemporains… La grande aventure de l’écriture a débuté il y a près de cinq mille ans. La naissance de l’écriture, ou plus précisément des écritures, est un moment de bascule dans l’histoire de l’humanité. 

L'écriture c'est la retranscription de la langue orale... Avant l'écriture, il y a eu des préliminaires. Pendant près de trois cents ans, des signes imprimés sur de l'argile engageaient à l'écriture, pour donner des quantités. Quelque soit la langue, ils étaient lisibles par tous. Il s'agissait de textes juridiques, surtout utilisés pour la rédaction de contrats. (Jean-Jacques Glassner)

Publicité

« L’écriture : une révolution en toutes lettres » c’est l’invention du jour. Une invention éloquente. 

Carole Roche-Hawley, directrice de recherches au Centre National de la Recherche Scientifique, au laboratoire Orient et Méditerranée, co-responsable de l’école de langues anciennes de Sorbonne Université, et Jean-Jacques Glassner, historien, spécialiste du monde mésopotamien et de l’écriture cunéiforme, mais aussi auteur de l’ouvrage « Ecrire à Sumer » aux éditions du Seuil, conteront cette histoire. 

L'écriture commence tout d'abord par des images. En Mésopotamie, on retrouvera des signes figurés, comme des rébus... Elle se complexifiera pendant le troisième millénaire, avec le système syllabique. Les signes étaient désormais utilisés comme des syllabes. (Carole Roche-Hawley)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Remerciements à Antoine Vuilloz de la discothèque, et Annelise Signoret de la documentation de Radio France.

Les références musicales :

Le titre du jour :  "En relisant ta lettre" par Serge Gainsbourg

Le générique de fin : "L'alphabet" par Henri Salvador

Références

L'équipe

Natacha Triou
Natacha Triou
Natacha Triou
Production
Anne-Toscane Viudes
Production déléguée
Antonin Hamburger
Collaboration
Eléonore Pérès
Collaboration
Nicolas Berger
Réalisation
Mariam Ibrahim
Collaboration