Microscope avec lame ©Getty - Janry Savy
Microscope avec lame ©Getty - Janry Savy
Microscope avec lame ©Getty - Janry Savy
Publicité
Résumé

Comment fonctionnaient les premiers microscopes ? Quels nouveaux univers a-t-on pu découvrir ? Quels sont les apports de l'astronomie sur le monde microscopique ? Quel lien existe-t-il entre la microscopie et notre compréhension des propriétés de la lumière et des photons ?

avec :

Frédérique Aït-Touati (Historienne des sciences, chercheuse au CNRS et metteur en scène), Paolo Brenni (Président de la société des instruments scientifiques, ancien chercheur en histoire des instruments scientifiques, et collaborateur au musée Galilée de Florence), Marc-André Selosse (Professeur du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris).

En savoir plus

Prenez deux lentilles de verre, ajoutez un oculaire et un objectif, trouvez de quoi faire la mise au point. Sur le porte échantillon, placez une lame mince. Dirigez ensuite la lumière sur l’échantillon, et observez. C’est la vie qui apparaît sous vos yeux dans ce qu’elle a de caché, et c’est un microscope qui vous a permis de faire cette expérience. 

Un microscope optique permet d'illuminer un spécimen, en faisant traverser de la lumière dans l'objectif, ce qui produit un agrandissement, que l'on regarde avec un oculaire… Le tout premier était très simple. C'était des tubes en carton, avec parfois un tirage télescopique, une lentille en bout, avec quoi on regardait un objet illuminé par une fenêtre ou une lampe. (Paolo Brenni)

Publicité

Si aujourd’hui le microscope semble indissociable de la recherche scientifique, il a pourtant fallu attendre le XVIème siècle, pour qu’il soit inventé et qu’il révolutionne en détails notre compréhension du vivant.

Microscope : la face cachée de la vie” c’est l’invention du jour. Une invention à observer à la loupe. 

Robert Hooke, dans son ouvrage "Micrographia" qu'il publie en 1665, est un livre qui est fascinant… C'est un ouvrage qui déploie l'univers comme on ne l'a jamais vu, avec des gravures d'insectes, de flocons… C'est comme la découverte d'un autre monde, c'est comme si l'auteur disait "grâce au microscope, je vais vous faire découvrir ce que vous n'avez jamais vu". Son livre est une démonstration du caractère merveilleux du micromonde… La science, pour être forte, doit être équipée. C'est le tournant de l'expérimentalisme. (Frédérique Ait Touati)

Frédérique Aït Touati, historienne des sciences et de la littérature, chargée de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, accompagnée de Paolo Brenni, président de la société des instruments scientifiques, ancien chercheur en histoire des instruments scientifiques, et collaborateur au musée Galilée de Florence, et Marc-André Selosse, biologiste et professeur au Muséum d’Histoire Naturelle, décortiqueront les rouages de cette invention.

On ignorait complètement la diversité du monde microbien. Le microscope va ouvrir la voie, non seulement pour comprendre l'intimité et les entrailles des grands organismes, et notamment la notion de cellule, mais il va aussi permettre de comprendre qu'il y a encore plein d'autres choses vivantes que ce qui est visible à l'œil nu. (Marc-André Selosse)

Les références musicales :

Le titre du jour : "Je me suis fait tout petit" par Mustang

Le générique de fin : "Glass of microscope" par Yeasayer

Références

L'équipe

Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antonin Hamburger
Collaboration
Mariam Ibrahim
Collaboration
Tom Umbenstock
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation
Alexandra Delbot
Alexandra Delbot
Alexandra Delbot
Production déléguée