Publicité
En savoir plus

Conseillère littéraire Céline Geoffroy

Réalisation Cédric Aussir

Publicité

Quatre enfants, un mari, un lapin, un boulot, des jouets qui couinent, des piles qui s’effondrent, de l’agitation, du fouillis, du bazar : entre petites mesquineries et bonnes vieilles galères, bienvenue dans la vie trépidante de Brigitte Tornade ! Une série d’instantanés de la vie de famille, très librement inspirée de la réalité quotidienne de la femme moderne.

Episode 5 : Les vertus de la discussion Après s’être « épanouie » dans les joies de la maternité (saison 1), après son retour à la vie « active » avec un certain soulagement (saison 2), après être partie en torche face un orthophoniste gentil, avoir grillé son mari qui fume en cachette, et pris de la drogue pour partir en famille au ski, tout en échangeant avec passion sur différentes recettes de ris de veau (saison 3), Brigitte Tornade poursuit le récit de sa vie trépidante. Si ces sujets brûlants vous taraudent : L’éducation des enfants : faut-il privilégier la dictature ? Les vacances en Mayenne : risques et dangers Pourquoi n’y a-t-il pas femmes chez les playmos pirates ? Comment réaliser un pont voûté en allumettes ? Mais aussi, et plus simplement, si vous êtes adjoint aux animaux domestiques et à la petite enfance dans votre municipalité, ou si vous venez d’être chargé d’organiser un séminaire accro branches à Melun pour votre boîte… la saison 4 de Brigitte Tornade vous concerne directement !

Traductrice et auteure de livres pour enfants, Camille Kohler a travaillé 11 ans aux Editions Grasset avant de choisir de se consacrer pleinement à l’écriture. Puisque c’est comme ça, je m’en vais (Magnard) et Le petit monstre d’Adèle (Milan), ses deux prochains albums, sortiront en février 2014. Une adaptation en bande-dessinée de La Vie Trépidante de Brigitte Tornade est actuellement en préparation aux Editions Glénat / Vents d’Ouest.

Avec

**Eléonore Joncquez, Yannick Choirat, Françoise Lebrun, Samuel et Hanna Kajman **

Remerciement à Elodie Fiat et Aurélien Bianco

Bruitage Sophie Bissantz

Prise de son, montage et mixage : Pierre Minne, Emmanuel Armaing

Assistante à la réalisation : Lise-Marie Barré