Jim Morrison, en 1970
Jim Morrison, en 1970 ©Getty -  Michael Ochs Archives
Jim Morrison, en 1970 ©Getty - Michael Ochs Archives
Jim Morrison, en 1970 ©Getty - Michael Ochs Archives
Publicité

La vraie poésie, pour Jim Morrison, "ne fait que révéler les possibles. Elle ouvre toutes les portes. A vous de franchir celle qui vous convient. Si ma poésie a un but, c’est celui de démultiplier les sens."

La Poésie, pour Jim Morrison, c'est son ami le poète Michael McClure, criant à des lions en cage : "Silence des yeux, calme des sens". La poésie, c'est Ginsberg ivre, hurlant The Howl, à l'automne 1955, dans un garage baptisé Six Gallery, Filmore Street à San Francisco. L'évènement alchimique pour la Beat Generation. Le public scandant "Go ! Go ! " comme à un match de foot, raconte Kerouac, tandis que Rexroth le père de la poésie san-franciscaine essuyait des larmes de joie. La vraie poésie, pour Jim Morrison, " ne fait que révéler les possibles. Elle ouvre toutes les portes. A vous de franchir celle qui vous convient. Si ma poésie a un but, c’est celui de démultiplier les sens." 

Réalisation Laure Egoroff
Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière
Avec Sarah-Jane Sauvegrain  et Laurent Lederer  (Les narrateurs), Olivier Martinaud  ( Jim Morrison),Clotilde Morgiève  (Pamela Courson), Slimane Yefsah  ( Ray Manzarek)
Et la voix d’Elodie Huber
Prise de son, montage et mixage : Bastien Varigault et Philippe Bredin
Assistante à la réalisation : Louise Loubrieu
Remerciements à Lili Sztajn

Publicité

L'équipe