Marguerite Duras à Saigon - ©Collection Jean Mascolo
Marguerite Duras à Saigon - ©Collection Jean Mascolo
Marguerite Duras à Saigon - ©Collection Jean Mascolo
Publicité
Résumé

Il la regarde. Les yeux fermés il la regarde encore. Il respire son visage.

En savoir plus

Il la regarde. Les yeux fermés il la regarde encore. Il respire son visage. Il respire l’enfant, les yeux fermés il respire sa respiration, cet air chaud qui ressort d’elle. Il discerne de moins en moins clairement les limites de ce corps, celui-ci n’est pas comme les autres, il n’est pas fini, dans la chambre il grandit encore, il est encore sans formes arrêtées, à tout instant en train de se faire, il n’est pas seulement là où il le voit, il est ailleurs aussi, il s’étend au-delà de la vue, vers le jeu, la mort, il est souple, il part tout entier dans la jouissance comme s’il était grand, en âge, il est sans malice, d’une intelligence effrayante.

Morceaux choisis par Jean-Marc Turine
Réalisation: Cédric Aussir
Conseillère littéraire: Emmanuelle Chevrière
Avec : Ludmila  Mikaël
Prise de son, montage et mixage : Eric Boisset, Eric Villenfin
Assistante à la réalisation: Sophie Pierre 

Publicité

L'Amant de Marguerite Duras est publié aux éditions de Minuit

Références

L'équipe

Mary Simon
Collaboration