Publicité
En savoir plus

Réalisation : Alexandre Plank On se souvient tous de la campagne médiatique d'une incroyable puissance à l'automne 2010 tandis que le spectre de la grippe H1N1 s'abattait sur l'Europe... Sur toutes les ondes de toutes les radios, experts et contre-experts étaient invités à s'exprimer sur les dangers de l'épidémie, sur le bien-fondé ou non de la vaccination préconisée par les pouvoirs publics, etc. En réalité, tous les jours, de très nombreuses émissions de radio proposent ce type d'expertise, sur des sujets des plus anodins aux plus cruciaux et sur un ton souvent caractéristique, à la fois didactique, passionné et condescendant... Ce sont ainsi 21 courtes saynètes directement inspirées par ces émissions que Jean-Paul Curnier a composées et publiées dans "21 tours de la question. Radiophonies" (Al Dante, 2011). Durant ces deux semaines de Microfictions, nous avons choisi de vous faire entendre 10 d'entre elles, de vous les faire entendre en direct, dans une réalisation d'Alexandre Plank, pour souligner plus encore - s'il en était besoin - à quel point les frontières entre réel et fiction peuvent se révéler incertaines, à quel point aussi la parole des experts est aujourd'hui omniprésente, pour le meilleur et pour le pire... Jean-Paul Curnier est né en 1951 à Arles. Il est philosophe et écrivain et a publié de très nombreux ouvrages, dont "21 tours de la question" (Al Dante) est le plus récent, beaucoup de ses oeuvres sont également mises en ondes, en images et en scène.

Musique générique : Dayan Korolic et la voix de Valérie Marinho De Moura

Publicité

Le journaliste : Olivier Broche

**Lundi 28 novembre ** – On ne sait jamais

professeur catastrophiste qui fait paniquer les auditeurs : Charlie Nelson

Mardi 29 novembreNuisances dans L'art

une commissaire d'expo : Judith Henri

Mercredi 30 novembreLes parents d'Artaud

docteur douteux : Eric Charon

**Jeudi 1 décembre ** – La solution Joconde , en direct du Salon de La consommation

chercheurs déconnectés : Arnaud Churin + Clémentine Verdier

Vendredi 2 décembre - Dans ce cas

professeur aux mœurs particuliers : Nathalie Richard