Publicité
En savoir plus

Réalisation** Jacques Taroni**

Une étudiante et un universitaire grimpent au sommet du Puy de Dôme. Tandis qu’au cours de l’ascension, la température est de plus en plus fraîche, la discussion s’envenime.

Publicité

Episode 2 : ça fraichit avec l'altitude Dans chacune de ces micro-fictions, la conversation s’engage sur une question simple et prosaïque telle que Les escargots peuvent-ils vraiment adoucir ta peau ? Quels changes choisir pour bébé ? Pourquoi réparer soi-même la chaudière ? Comment aimer des trucs qu’on n’aime pas ? Débattant de ces petites questions quotidiennes, les personnages croisent dans la discussion quelques incontournables œuvres d’art et de la pensée, et divers problèmes métaphysiques. Bref, le quotidien ne tient pas en place et a toujours tendance à s’élever vers les sommets de la pensée, sommets vivifiants certes, mais où, comme chacun sait, l’air est toujours un peu frais.

Avec** Johanna Korthals Altes** et Scali Delpeyrat

Collaboration Myriam Mazourki

Musique originale Toog

Equipe de réalisation Guillaume le Dû, Arnaud Chapatte, Mathieu Touren

Assistante à la réalisation Cécile Laffon

**Emmanuelle Pireyre ** est née en 1969 et vit à Lyon. Elle a publié "Congélations et décongélations" (Maurice Nadeau, 2000) , "Mes vêtements ne sont pas des draps de lit" (Maurice Nadeau, 2001), "Comment faire disparaître la terre ?" (Seuil, 2006) et "Féérie générale" (L'Olivier, 2012), pour lequel elle a reçu le prix Femina. Elle produit aussi des formes mixtes avec vidéo présentées dans des lectures publiques, et est l'auteur d'une pièce de théâtre, "Laissez-nous juste le temps de vous détruire". Elle a écrit plusieurs fictions radiophoniques pour France Culture.